Escale algérienne...

Aller en bas

Escale algérienne... Empty Escale algérienne...

Message  Invité le Lun 17 Jan - 19:19

Les derniers évènements dramatiques survenus au Maghreb m'ont reporté quelque 23 ans en arrière... j'apporte ici un modeste témoignage.


Escale algérienne... Hayado11


Octobre 1988... nous sommes partis de Gibraltar en direction de la Tunisie voici cinq jours. Ma vaillante équipière - qui auparavant n'était montée que sur une planche à voile ! - a assuré ses quarts, de jour comme de nuit ( "pas compliqué... rouge sur rouge, rien ne bouge. Vert sur vert, tout est clair..) dans le rail des cargos qui longe les côtes algériennes.

Dans l'ensemble, il ne fait pas très beau. Mais le vent d'ouest est pour la plupart du temps portant. Par contre, beaucoup plus inquiétant, mon moteur bouffe de l'huile à grande vitesse. Je n'arrive pas à localiser de fuite. Et je viens d'épuiser le dernier bidon. L'alarme rouge s'allume, accompagné du sifflement trop connu. On ne peut continuer comme çà plus longtemps..

Nous avons doublé le Cap de Fer vers midi. Puis le ciel s'obscurcit.. Les grains montent.. La mer commence à s'enfler d'une grosse houle en se rapprochant de la côte. La nuit tombe au moment où nous virons le cap de Garde. Derrière est le grand port d'Annaba (anciennement Bône).

Il était temps. A sec de toile, "Hayadori" prend des coups de gîte sous les rafales qui tombent brutalement des hauteurs. Je n'ai pas de carte de détail de l'endroit, et l'on ne distingue pas les feux d'entrée.

Soudain, un gros projecteur nous éclaire. Un garde-côte, tous feux éteints, devait nous surveiller. En VHF, il nous indique de le suivre pour rentrer...

Il faut dire que nous tombons fort mal !!

Pendant les cinq jours de la traversée, nous avons pu suivre à la radio les évènements. Le peuple s'est soulevée contre le pouvoir. Celui-ci a fait tirer dans la foule. Il y aura 500 morts dans tous le pays.

La vedette nous fait mettre dans une petite darse, et à peine les amarres tournées, les militaires viennent à bord, treillis, rangers et mitraillettes. Ils sont quatre. Ils nous prennent nos passeports et les papiers du bateau, avec interdiction de descendre à terre. Le couvre-feu a été instauré dans la ville...

Le lendemain, le temps est toujours venteux. La houle entre un peu dans la darse, ce qui est toujours un peu délicat pour les amarres, qu'il faut surveiller. Finalement on vient nous dire de changer de place, pour aller s'amarrer le long d'un quai dans le port de commerce. Je crains pour mon moteur, dont l'alarme couine toujours.

En soirée, nous avons la visite d'Amad, adjoint de la capitainerie.

Sous le prétexte de remplir une fiche de port, nous comprenons vite qu'il a surtout envie de parler.

Amad est Kabyle. Pendant la guerre d'indépendance, il vivait en France, avec un poste à responsabilité au sein du FLN, puisqu'il était chargé de collecter l'effort de guerre auprès de ses compatriotes dans la métropole. Arrêté, il est emprisonné, et condamné à mort. Il sera graçié au moment des accords d'Evian, et retourne au pays.

Amad est bouleversé et furieux. Et il tient à le faire savoir..

- "Vous leur direz, monsieur, ce que nous vivons ici. Les nouvelles, nous les apprenons par RMC. Ils ont tiré... 50 morts à Annaba. Ils ont enfermé les jeunes de la ville dans le stade..
Le Chadli [Ben djedid, le président de l'époque] il nous a mis dans une merde noire. Il a fait arracher toutes les vignes.. les russes nous prennent tout, et nous donnent rien."

Mais la suite de ses propos allait être encore plus étonnante..

- "au moins autrefois, il y avait à manger pour tout le monde. Le riche en laissait au pauvre, et le pauvre au mendiant. Maintenant, c'est différent. Quant les français étaient là, c'était mieux... vous leur direz, monsieur"

J'avoue que d'entendre de telles paroles dans la bouche d'un ancien fellagha, qui s'est battu pour libérer son pays, ébranle quelque peu mes convictions anti-colonialistes...

Le lendemain matin, une voiture s'arrête sur le quai. En descend deux hommes, l'un en militaire, l'autre en civil :

- c'est vous le capitaine du bateau ? Vous avez une demi-heure pour récupérer vos papiers à la PAF et partir.

- mais je n'ai toujours pas d'huile dans mon moteur, et il n'y a pas de vent (la brise était tombée), je ne peux partir à la voile !

- pas mon problème. Dans une demi-heure, je ne veux plus vous voir.

Et la voiture s'en va.

Amad arrivait au même moment... avec un plein jerrycan d'huile ! Et il me dit qu'il s'agit du commandant de la base militaire d'Annaba qui m'avait rendu visite.

Le temps de faire le plein d'huile et d'aller chercher les papiers, la voiture était de retour. Il venait vérifier que l'on larguait bien les amarres...

Le soir même, nous mouillions l'ancre devant le port tunisien de Tabarka.

L'escale algérienne avait été aussi courte que mouvementée...
Escale algérienne... Annaba10





Dernière édition par guy le Lun 17 Jan - 21:10, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty toujours aussi plaisant

Message  Moluva le Lun 17 Jan - 19:38

à lire guy !
Moluva
Moluva

Messages : 688
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 43
Localisation : concarneau

http://moluva.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty tellement plaisant

Message  THAIS le Lun 17 Jan - 20:17

que ça me ramène en 1982 , mêmes escales ( alger ... sidi bousaîd en passant par Bejaïa ) mais moins brutale mais toujours la patrouille maritime à 5 sur mon canot avec leurs grosses godasses, mais détendu Escale algérienne... 802232
THAIS
THAIS

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/10/2009
Age : 67
Localisation : estuaire de la gironde

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty erreur sur la date !

Message  Invité le Lun 17 Jan - 21:09

désolé ! Il faut lire "octobre 1988" et non 98..

j'édite de suite... Embarassed
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty aprés mon passage

Message  THAIS le Lun 17 Jan - 22:04

le gars du coin qui m'avait trés bien accueilli à l'époque( à Bejaïa ) , a eu l'idée quelques années plus tard de construire
un hotel , et de lui donner le nom de mon bateau en souvenir ....... séquence émotion
image google .

https://i.servimg.com/u/f31/14/71/94/00/hotel_10.jpg
THAIS
THAIS

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/10/2009
Age : 67
Localisation : estuaire de la gironde

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty Re: Escale algérienne...

Message  Sebs le Lun 17 Jan - 22:14

guy a écrit:désolé ! Il faut lire "octobre 1988" et non 98..

j'édite de suite... Embarassed

J'ai passé 15 jours de rêve en août 88 : Alger, Annaba, Skidda, Collo. Accueilli comme eux seul savent le faire.
Je logeais dans un petit village. On m'obligeait à me doucher (un tonneau d'eau chauffé au soleil et une louche) tous les jours alors que le puit était à plus de 10 km.

A mon retour, la radio annonçait un gros tremblement de terre à Alger. Pas de problème pour mes amis, mais de gros dégâts en ville.

Quelques mois après mon retour, plus de nouvelles. J'ai jamais pu y retourner. Parmis les personnes rencontrées, seul 1 lisait le français, et à part à Alger, personne n'avait le téléphone.

4 ans plus tard, le copain de Collo me téléphonait de Lille, il se lançait dans une entreprise d'importation de voiture et venait faire son "marché" dans le Nord. Haaaaa, c'était le bon temps, quand internet ne polluait pas encore ce genre de "trafic".

Merci Guy pour ce récit. Escale algérienne... 452422
Sebs
Sebs

Messages : 629
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://gwenvidik.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty c'est vrai...

Message  Invité le Lun 17 Jan - 23:48

THAIS a écrit: le gars du coin qui m'avait trés bien accueilli à l'époque( à Bejaïa ) , a eu l'idée quelques années plus tard de construire
un hotel , et de lui donner le nom de mon bateau en souvenir ....... séquence émotion
image google .

https://i.servimg.com/u/f31/14/71/94/00/hotel_10.jpg

C'est un bien joli souvenir... Escale algérienne... 7153
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty Escale

Message  Eliot le Mar 18 Jan - 9:06

Superbe ton récit Guy.
depuis quelques années, les choses semblaient se calmer, et les escales en Algérie possibles. J'ai toujours eu envie de commencer par là pour un petit tour de la Méditerranée. Qu'en est-il aujourd'hui? Le chaos semble si proche.
Eliot
Eliot

Messages : 1811
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Port Saint-Louis du Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty VOYAGE

Message  Invité le Mar 18 Jan - 9:59

Eliot a écrit:Superbe ton récit Guy.
depuis quelques années, les choses semblaient se calmer, et les escales en Algérie possibles. J'ai toujours eu envie de commencer par là pour un petit tour de la Méditerranée. Qu'en est-il aujourd'hui? Le chaos semble si proche.

Nous avons passé un hiver en Tunisie. Je prépare une petite collection d'anecdotes que je vais mettre sur le site. Ca me fait plaisir en même temps de me remémorer ces souvenirs..

A part cette escale forcée à Annaba, très brève, je ne peux rien dire bien évidemment sur l'Algérie. Du Maroc non plus. Je n'ai fait que de brefs passages à Ceuta (trois), et encore avant que les autorités n'installent un "rideau de fer" pour empêcher les candidats au départ de passer en Espagne.

Par contre, j'ai connu un jeune couple - mais c'était bien sur dans les années 80, voici donc maintenant une trentaine d'années - qui avait fait le Maghreb en bateau, et qui m'avaient parlé de la mentalité des habitants des trois pays. Qui pour nous semblent confondus, mais qui comportent des différences, telles qu'il peut y en avoir entre un allemand et un français, par exemple.

D'après eux, sur le plan accueil et hospitalité, la Tunisie arrivait largement en tête.

L'Algérie était très tatillonne, très bureaucratique, et assez déshéritée sur le plan ravitaillement.

Les Marocains affables , mais toujours dans un but intéressé, rarement spontané.

Ce que je dis est bien sur sous toutes réserves, non expérimenté par moi-même, et certainement très schématique et généralisateur. Certains qui liront auront peut-être des expériences plus directes, et pourront peut-être donner des précisions ou rectifier mes dires.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty Re: Escale algérienne...

Message  clarivoile le Mar 18 Jan - 10:56

guy a écrit:
Eliot a écrit:Superbe ton récit Guy.
depuis quelques années, les choses semblaient se calmer, et les escales en Algérie possibles. J'ai toujours eu envie de commencer par là pour un petit tour de la Méditerranée. Qu'en est-il aujourd'hui? Le chaos semble si proche.

D'après eux, sur le plan accueil et hospitalité, la Tunisie arrivait largement en tête.

L'Algérie était très tatillonne, très bureaucratique, et assez déshéritée sur le plan ravitaillement.

Les Marocains affables , mais toujours dans un but intéressé, rarement spontané.


Nous sommes descendus faire la Tunisie à la voile également en 87, je crois. Vraiment très sympa à l'époque. Pour le Maroc, fréquenté encore maintenant, c'est assez proche de ce que je ressens.
clarivoile
clarivoile

Messages : 2207
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty Re: Escale algérienne...

Message  Très cher ami Gadloo le Mar 18 Jan - 11:39

guy a écrit:D'après eux, sur le plan accueil et hospitalité, la Tunisie arrivait largement en tête.
L'Algérie était très tatillonne, très bureaucratique, et assez déshéritée sur le plan ravitaillement.
Les Marocains affables , mais toujours dans un but intéressé, rarement spontané.

Ce que je dis est bien sur sous toutes réserves, non expérimenté par moi-même, et certainement très schématique et généralisateur. Certains qui liront auront peut-être des expériences plus directes, et pourront peut-être donner des précisions ou rectifier mes dires.

Ouais ... sentiments mitigés.
1978.
Tunisie, plutôt bons, mais souvenirs très vagues. C'est peut-être bon signe.

Algérie ? autorités redoutables (police, douanes, gendarmerie, ...)
Passé un mois à Ghardaïa. Bien content dans un premier temps de constater la chaleur amicale ambiante à notre égard.
Jusqu'au jour où on a compris qu'à chaque fois ça se terminait pareil dans les mêmes embrouilles : c'était le cul de ma femme qui les motivaient à nous ouvrir les bras
et à nous inviter sans arrêt.

Grosse déception donc jusqu'au moment où on a été recueillis par 2 touaregs routiers qui nous ont fait descendre jusqu'à Tam puis Agadez.
Super souvenir de ces deux-là et d'autres touaregs rencontrés grâce à eux.
Ils nous ont appris le désert.
Le soir ils roulaient feux éteints dans les dunes pour échapper aux routiers algérois de la SNTR.
Toute la piste savait qu'il y avait un blonde à bord du Berliet TLM15 pourtant camouflée sous la cheiche et des fringues d'hommes.


A la remonte à partir du Mali, arrestation musclée dans le désert par la gendarmerie algérienne à 150 bornes au nord de Borj Moktar.
Retour à Borj, en joue pendant 150 km de piste, eux debout dans la Land, mitraillette au point.
Puis sous étroite surveillance pendant 3 jours. Fouillés jusqu'aux tubes de dentifrice. Pneus démontés.

L'enfer.
Et là encore ça a failli très mal tourner entre les autorités et ma gonzesse.
Puis relachés sans rien comprendre, sans explications, et à nouveau suivis à distance aux jumelles pendant 24 heures de dunes en dunes.
Les 300 bornes AR imposés nous avaient foutu dans la merde pour les réserves de carburant.
Bien content de quitter le pays par bateau à Alger.

Quant au Maroc, je connais très peu.
Escale au port de Tanger en 1980.
Fouille du bateau en règle. Corruption permanente des autorités qui nous repprochaient tout et n'importe quoi pour avoir la paix.

Ma femme a vécu adolescente à Essaouira et Meknès.
Elle a adoré et détesté.
Elle n'a jamais voulu y retourner, lasse qu'elle était de voir des bites surgir sans arrêt des djellaba.





Très cher ami Gadloo
Très cher ami Gadloo

Messages : 2089
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty escale de 2 mois a tabarka

Message  hautbanc le Mar 18 Jan - 11:42

au printemps 2002 j suis resté 2 mois a tabarka ; tellement bien acceeuilli que jai preferé y rester ,et louer une voiture pour visiter la tunisie plutot que de naviguer!
tout etait bien ,mais on sentait bien qu un jour, ca allait exploser .
Dans l interieur du pays dans des coins isolés des petits enfants vendaient leur pain , pour que dalle
Devenant un habitué du quai nombreux etaient les jeunes qui venaient parler avec moi, toujours refusant le café que je leur offrais. il leur etait interdit de monter a bord!
Toutes les discutions que j ai eu avec ces jeunes etaient suivies par la visite d un policier ou deux en civil , qui me demandaient si j avais ete derangé par les jeunes, et petit a petit me demandaient de quoi on parlait mais toujours cordialement
un jour le barman d un resto du quai est venu me dire que l on pouvait diner pour peu cher chez lui , 2 mn apres il etait en discution mouvementée avec 1 flic en civil !!
Un jour sur un marché , mon equipier qui roulait ses cigarettes a ete brutalement pris a parti par des types ? qui lui ont fait jeter sa clope ? ce jour la je nous voyais mal parti

et d autres choses , tout ca pour dire qu il n est pas etonnant de voir les evenements d aujourd hui!
mais ca reste un super souvenir!



hautbanc
hautbanc

Messages : 8418
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 72
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty Re: Escale algérienne...

Message  Invité le Mar 18 Jan - 12:08

Gadloo a écrit: c'était le cul de ma femme qui les motivaient à nous ouvrir les bras

moi aussi j'avais peur de çà. Et je dois dire que (en tunisie tout au moins) ça n'a pas été fondé. Ni gestes, ni paroles déplaçées, ni sentiment d'arnaque ou d'embrouille. Et pourtant sur le sujet, je n'ai pas les yeux pleins de merde Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty autres temps...

Message  Invité le Mar 18 Jan - 12:13

hautbanc a écrit:au printemps 2002 j suis resté 2 mois a tabarka ; tellement bien acceeuilli que jai preferé y rester ,et louer une voiture pour visiter la tunisie plutot que de naviguer!
tout etait bien ,mais on sentait bien qu un jour, ca allait exploser .

les exemples que tu cites datent de 2002. Mes souvenirs de 1988... le temps avait passé...

Et à l'époque c'était certainement plus cool. Le régime s'est nettement durçi au fil du temps. Un copain rencontré aux Baléares en 2002, et qui voulait hiverner en Tunisie, n'y est resté que 15 jours avant de partir à Malte : trop fliqué comme ambiance d'après lui.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty Re: Escale algérienne...

Message  Eliot le Mar 18 Jan - 12:18

Ces histoires me font penser à ces navigants, qui font leurs hivernages en Tunisie. Il va y avoir du retour dans l’air.
Quant à celle-là, elle va prendre un peu de retard…
Eliot
Eliot

Messages : 1811
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Port Saint-Louis du Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty oui

Message  clarivoile le Mar 18 Jan - 12:25

celui qui m'a acheté PDM est l'a normalement mis à sec là bas pour le mettre à son goût pendant
l'hiver ....
clarivoile
clarivoile

Messages : 2207
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty pas sur!!!!!!!!!!

Message  hautbanc le Mar 18 Jan - 13:11

ils sont assez malins pour ne pas jeter l eau et le beaux bébé avec! pour l instant !
par contre les prix pourraient augmenter!
mais au niveau du flickage ca ne serat pas pire!!!!!! Very Happy
hautbanc
hautbanc

Messages : 8418
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 72
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty j'ai passé 3 semaines en Tunisie en 2002

Message  Moluva le Jeu 20 Jan - 18:55

dans le cadre de vacances un peu cheap au club med... (cadeau de mariage)
je me souvient d'un accueil chaleureux des locaux du club et des tunisiens d'une manière générale, particulièrement d'un guide nous prenant littéralement sous son aile, soucieux d'expliquer son pays et son peuple (en bien et en mal d'ailleurs) voyant que contrairement à la majorité des beaufs en présence (sans vouloir se venter) nous nous intéressions d'avantage à l'histoire/culture/population qu'aux soirées "bip bip mheu" à danser à la queuleuleu avec langues de belle-mère et perruques...

Pas particulièrement emballé par ce voyage (les trucs à touristes c'est pas vraiment notre truc) les tunisiens et particulièrement ce guide ont changé la donne, nous sommes reparti enchanté, le coeur gros de quitter des gens épatant.
Moluva
Moluva

Messages : 688
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 43
Localisation : concarneau

http://moluva.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Escale algérienne... Empty Re: Escale algérienne...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum