Bar du Bout du Monde
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

C est l histoire d un<< petit >>mec

+8
Très cher ami Gadloo
spi33
Batelier
pierre
Rantanplan
Papyjeff
bruno L
hautbanc
12 participants

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Très cher ami Gadloo Lun 6 Fév - 20:25


Tu me diras, que vu l'état dans lequel était le pays en 81, ce n'était pas compliqué de le relever.

Et puis Mitterand, laisse un peu tomber l'affaire.
La politique des années 80, si elle a été insuflée par Mitterand, elle a surtout été mise en oeuvre par des 1er ministres
et des équipes qui avaient une idée de leur fonction un peu au-dessus de l'équipe de picnidouilles qui ont précédé puis suivi
comme celle qu'on a aujourd'hui par exemple.

Cite-moi un ministre de l'équipe Fillon qui restera dans les annales pour autre chose que des conneries révélées.
Idem, à part Sarko cite moi 2 ministres de tête de la période Chirac. C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 938164



Dernière édition par Très cher ami Gadloo le Lun 6 Fév - 20:27, édité 1 fois
Très cher ami Gadloo
Très cher ami Gadloo

Messages : 2089
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Question d'échelle...

Message  Invité Lun 6 Fév - 20:25

Très cher ami Gadloo a écrit:
PYM a écrit:Voila ce qui se disait en 1982, époque à inflation vertigineuse (plus haut que maintenant), à chômage galopant (plus vite que maintenant) et à notoriété nationale en berne sous le gouvernement égocentré d'une saloperie opportuniste :
.

A là, t'y vas un peu fort.
L'inflation qui était à 2 chiffres à l'époque de Giscard n'a cessé de baisser après 81...
Tu as raison, je pensais prix de l'argent et pas inflation.
C'est un lapsus.
C'est le prix de l'argent qui a fortement grimpé dans les première années du nuisible.

[quote="Très cher ami Gadloo"...Quant au chômage il n'a cessé de baisser pour les jeunes depuis 81.[/quote]
Ah?
1981 Tx de chomage 6,3%
1995 Tx de chomage 10%
toujours au-dessus de 10% jusqu'en, 1999 (gouvernement Jospin...)
baisse ensuite, confirmée sous gouvernements Raffarin, puis Villepin.

Crise économique de 2009...remontée à 9,1%

source INSEE (ici)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty euh...

Message  Invité Lun 6 Fév - 20:38

Très cher ami Gadloo a écrit:
Tu me diras, que vu l'état dans lequel était le pays en 81, ce n'était pas compliqué de le relever.

Et puis Mitterand, laisse un peu tomber l'affaire.
La politique des années 80, si elle a été insuflée par Mitterand, elle a surtout été mise en oeuvre par des 1er ministres
et des équipes qui avaient une idée de leur fonction un peu au-dessus de l'équipe de picnidouilles qui ont précédé puis suivi
comme celle qu'on a aujourd'hui par exemple.

Cite-moi un ministre de l'équipe Fillon qui restera dans les annales pour autre chose que des conneries révélées.
Idem, à part Sarko cite moi 2 ministres de tête de la période Chirac. C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 938164


et cites-moi un ministre du nuisible qui restera dans les annales...
Bernard Tapie ? C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 583746 (juste au hasard, les autres sont en taule avec son fils ou "suicidés"...)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Invité Lun 6 Fév - 20:50

PYM a écrit:[

et cites-moi un ministre du nuisible qui restera dans les annales...
Bernard Tapie ? C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 583746 (juste au hasard, les autres sont en taule avec son fils ou "suicidés"...)

Dumas, au moins y savait choisir ses pompes (dans le cul d'où an(n)al)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty un seul restera dans les annales

Message  pierre Lun 6 Fév - 21:10

rocard !mais le visqueux lui a glissé une peau de banane sous les pieds alors qu'il etait dans son camp !apparement c'est une pratique courante entre elephants chez les socialiste de droite C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 720209
pierre
pierre

Messages : 1176
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty et dans les anales...

Message  bruno L Lun 6 Fév - 21:13

Lang ? Ou Delanoe (quoique pas ministre)


Bon, OK, je sors... C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 452422
bruno L
bruno L

Messages : 372
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 60
Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Batelier Lun 6 Fév - 21:26

vous oubliez Robert Badinter

c'est bien a ça qu'on voit que vous etes de droite C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 850906

_________________
« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Batelier
Batelier

Messages : 7919
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 67
Localisation : la Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Batelier Lun 6 Fév - 21:31

bruno L a écrit:
Dans les anal
Lang ? Ou Delanoe (quoique pas ministre)


Bon, OK, je sors... C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 452422

celui de Sarko s'appelle Mitterand aussi

_________________
« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Batelier
Batelier

Messages : 7919
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 67
Localisation : la Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  hautbanc Lun 6 Fév - 22:57

Delors !
hautbanc
hautbanc

Messages : 9136
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 74
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Très cher ami Gadloo Mar 7 Fév - 0:47

PYM a écrit:
et cites-moi un ministre du nuisible qui restera dans les annales...
Bernard Tapie ? C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 583746 (juste au hasard, les autres sont en taule avec son fils ou "suicidés"...)


Joxe, qui continue un combat pour aider les jeunes délinquants qui ne savent même plus où ils habitent, Badinter (84 ans, je crois) qui continue le sien à travers le monde contre la peine de mort, long travail de patience, de convictions, d'ardeur à arpenter le monde pour une signature dans les pays dont c'est la pratique quotidienne, Bérégovoy, Lang qui vieillit mal, Sapin qui sera bientôt de retour à Bercy, Mauroy(avec des bémols), Rocard (que je n'ai pas apprécié comme député mais avec une mention spéciale pour la Calédonie), DSK (dont je me fous des activités sexuelles), Chevènement(qui avait la stature d'homme d'état s'il n'était pas parti en vrac à plusieurs périodes), Cheysson, Fabius (que je ne peux plus voir), Aubry (un peu ? beaucoup ? pas trop ?), Charasse (on peut dire ce qu'on veut de l'homme mais il a fait l'unanimité au budget et la droite le redoutait) , Védrine (remarquable !), Dumas (voyou, mais tres bon ministre des affaires étrangères), Quilès (excellent ministre de la Défense), les deux femmes qui ont été ministres de la justice (oublié les noms) ...
Tous des mecs ou des femmes qui ont marqué les ministères de leurs convictions.

Y en a d'autres.
Y a eu des têtes qui ont même fait l'unanimité en "off" dans les rangs de la droite.

Et sur Mitterand, que ce soit Balladur, Chirac et même Sarko, ils ont tous été scotchés par la personnalité de Mitterand et les 14 ans de présidence.
Tu auras du mal à entendre dans la bouche d'un homme politique de droite dire qu'il a été nuisible.
D'ailleurs, dans la critique politique au quotidien, on parle des "années 80". Pas des années "Mitterand".


PS Je pourrais aussi te citer une brochette de mecs ou de femmes que je n'ai pas appréciés : Creysson, par exemple.
D'autres, mais j'ai oublié leurs noms.
Pas la peine de les garder en mémoire ceux-là.

Aujourd'hui, à droite, à part Juppé et Baroin qui savent de quoi ils parlent, tu as qui ?
Qui il restera du remaniement ?

NKM ? Dati ? Estrosi ? Longuet ? Yade ? Besson ? Hortefeux ? Guéhant ?
Borloo, le super ministre d'état ? Il est où, aujourd'hui ? Il n'a même pas une mission.
Mais que veux-tu ? On a eu 5 ans de mise en scène permanente.
Toujours à s'arranger pour aller là où on ne l'attend pas.
Brouiller les pistes.
Tout dans l'attitude.







Très cher ami Gadloo
Très cher ami Gadloo

Messages : 2089
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Perso, celui que j aimais bien:

Message  Invité Mar 7 Fév - 5:26

Très cher ami Gadloo a écrit:
PYM a écrit:
et cites-moi un ministre du nuisible qui restera dans les annales...
Bernard Tapie ? C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 583746 (juste au hasard, les autres sont en taule avec son fils ou "suicidés"...)


Joxe, qui continue un combat pour aider les jeunes délinquants qui ne savent même plus où ils habitent, Badinter (84 ans, je crois) qui continue le sien à travers le monde contre la peine de mort, long travail de patience, de convictions, d'ardeur à arpenter le monde pour une signature dans les pays dont c'est la pratique quotidienne, Bérégovoy, Lang qui vieillit mal, Sapin qui sera bientôt de retour à Bercy, Mauroy(avec des bémols), Rocard (que je n'ai pas apprécié comme député mais avec une mention spéciale pour la Calédonie), DSK (dont je me fous des activités sexuelles), Chevènement(qui avait la stature d'homme d'état s'il n'était pas parti en vrac à plusieurs périodes), Cheysson, Fabius (que je ne peux plus voir), Aubry (un peu ? beaucoup ? pas trop ?), Charasse (on peut dire ce qu'on veut de l'homme mais il a fait l'unanimité au budget et la droite le redoutait) , Védrine (remarquable !), Dumas (voyou, mais tres bon ministre des affaires étrangères), Quilès (excellent ministre de la Défense), les deux femmes qui ont été ministres de la justice (oublié les noms) ...
Tous des mecs ou des femmes qui ont marqué les ministères de leurs convictions.

CHARLES HERNU


un vrai socialo , bon parfois il avait la bombe facile ! bounce

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 844425 C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 597760 C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 597760 C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 726203

Y en a d'autres.
Y a eu des têtes qui ont même fait l'unanimité en "off" dans les rangs de la droite.

Et sur Mitterand, que ce soit Balladur, Chirac et même Sarko, ils ont tous été scotchés par la personnalité de Mitterand et les 14 ans de présidence.
Tu auras du mal à entendre dans la bouche d'un homme politique de droite dire qu'il a été nuisible.
D'ailleurs, dans la critique politique au quotidien, on parle des "années 80". Pas des années "Mitterand".


PS Je pourrais aussi te citer une brochette de mecs ou de femmes que je n'ai pas appréciés : Creysson, par exemple.
D'autres, mais j'ai oublié leurs noms.
Pas la peine de les garder en mémoire ceux-là.

Aujourd'hui, à droite, à part Juppé et Baroin qui savent de quoi ils parlent, tu as qui ?
Qui il restera du remaniement ?

NKM ? Dati ? Estrosi ? Longuet ? Yade ? Besson ? Hortefeux ? Guéhant ?
Borloo, le super ministre d'état ? Il est où, aujourd'hui ? Il n'a même pas une mission.
Mais que veux-tu ? On a eu 5 ans de mise en scène permanente.
Toujours à s'arranger pour aller là où on ne l'attend pas.
Brouiller les pistes.
Tout dans l'attitude.







avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Batelier Mar 7 Fév - 7:40

Très cher ami Gadloo a écrit:
PYM a écrit:
et cites-moi un ministre du nuisible qui restera dans les annales...
Bernard Tapie ? C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 583746 (juste au hasard, les autres sont en taule avec son fils ou "suicidés"...)


Joxe, qui continue un combat pour aider les jeunes délinquants qui ne savent même plus où ils habitent, Badinter (84 ans, je crois) qui continue le sien à travers le monde contre la peine de mort, long travail de patience, de convictions, d'ardeur à arpenter le monde pour une signature dans les pays dont c'est la pratique quotidienne, Bérégovoy, Lang qui vieillit mal, Sapin qui sera bientôt de retour à Bercy, Mauroy(avec des bémols), Rocard (que je n'ai pas apprécié comme député mais avec une mention spéciale pour la Calédonie), DSK (dont je me fous des activités sexuelles), Chevènement(qui avait la stature d'homme d'état s'il n'était pas parti en vrac à plusieurs périodes), Cheysson, Fabius (que je ne peux plus voir), Aubry (un peu ? beaucoup ? pas trop ?), Charasse (on peut dire ce qu'on veut de l'homme mais il a fait l'unanimité au budget et la droite le redoutait) , Védrine (remarquable !), Dumas (voyou, mais tres bon ministre des affaires étrangères), Quilès (excellent ministre de la Défense), les deux femmes qui ont été ministres de la justice (oublié les noms) ...
Tous des mecs ou des femmes qui ont marqué les ministères de leurs convictions.
Spoiler:

Y en a d'autres.
Y a eu des têtes qui ont même fait l'unanimité en "off" dans les rangs de la droite.

Et sur Mitterand, que ce soit Balladur, Chirac et même Sarko, ils ont tous été scotchés par la personnalité de Mitterand et les 14 ans de présidence.
Tu auras du mal à entendre dans la bouche d'un homme politique de droite dire qu'il a été nuisible.
D'ailleurs, dans la critique politique au quotidien, on parle des "années 80". Pas des années "Mitterand".


PS Je pourrais aussi te citer une brochette de mecs ou de femmes que je n'ai pas appréciés : Creysson, par exemple.
D'autres, mais j'ai oublié leurs noms.
Pas la peine de les garder en mémoire ceux-là.

Aujourd'hui, à droite, à part Juppé et Baroin qui savent de quoi ils parlent, tu as qui ?
Qui il restera du remaniement ?

NKM ? Dati ? Estrosi ? Longuet ? Yade ? Besson ? Hortefeux ? Guéhant ?
Borloo, le super ministre d'état ? Il est où, aujourd'hui ? Il n'a même pas une mission.
Mais que veux-tu ? On a eu 5 ans de mise en scène permanente.
Toujours à s'arranger pour aller là où on ne l'attend pas.
Brouiller les pistes.
Tout dans l'attitude.








analyse que je partage C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 7153




_________________
« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Batelier
Batelier

Messages : 7919
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 67
Localisation : la Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Ré si dive Mar 7 Fév - 8:23

Très cher ami Gadloo a écrit:... les deux femmes qui ont été ministres de la justice (oublié les noms) ...

Élisabeth Guigou qui aurait fait une excellente candidate aux présidentielle... C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 210333
Ré si dive
Ré si dive

Messages : 1148
Date d'inscription : 30/10/2009
Age : 63
Localisation : Ici aujourd'hui, peut-être ailleurs demain

https://www.facebook.com/Itsasoan.catamaran/

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Evidemment...vu comme ça....

Message  Invité Mar 7 Fév - 9:48

Très cher ami Gadloo a écrit:
PYM a écrit:
et cites-moi un ministre du nuisible qui restera dans les annales...
Bernard Tapie ? C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 583746 (juste au hasard, les autres sont en taule avec son fils ou "suicidés"...)


Joxe, qui continue un combat pour ...

blabla


Là ça confine au religieux et, sur ce plan, ce ne peut être qu'avec respect que je te laisse célébrer.
En ce qui me concerne, je préfère rester dans mon athéisme matériel.

Juste un mot, rapide :
Je me contrefout de ce que peuvent dire ou ne pas dire les politiques de gauche, de droite ou d'ailleurs qui que ce soit.
La seule justification dont a besoin mon opinion est qu'elle soit la mienne.
En ce qui concerne le nuisible les exemples sont multiples.
On pourra en discuter autour d'un verre si tu le souhaites, à condition que je puisse disposer d'un seau pour pouvoir y vomir régulièrement (l'évocation de certains n'est pas chez moi sans effet secondaire).

Il ne m'apparait pas que le retentissement sociétal de ces escrocs ait dépassé la fête de la musique.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Batelier Mar 7 Fév - 10:15

PYM a écrit:


Il ne m'apparait pas que le retentissement sociétal de ces escrocs ait dépassé la fête de la musique.


Il ne m'apparait pas que le retentissement sociétal de ce (Pym) bateleur ai depassé le forum du BdBdM C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 850906

_________________
« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Batelier
Batelier

Messages : 7919
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 67
Localisation : la Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Je confirme volontiers

Message  Invité Mar 7 Fév - 10:45

Batelier a écrit:Il ne m'apparait pas que le retentissement sociétal de ce (Pym) bateleur ai depassé le forum du BdBdM C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 850906
Le retentissement sociétal souhaité par ce (Pym) bateleur est limité au cercle restreint de ce bistrot.

Ce (Pym) bateleur ne souhaite laisser derrière lui ni souvenir, ni trace d'aucune sorte. Il (ce (Pym) bateleur) se contente d'essayer d'être, le temps compté de son existence, sans salir ni encombrer.

En est-il autrement pour toi ?


avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  hautbanc Mar 7 Fév - 12:16

sarko mance ! ça collabore en ce moment ,

d aprés angéla et nicolas les carottes sont cuites mode Vichy !
le petit jette ses derniéres cartouches , vivement mai !
hautbanc
hautbanc

Messages : 9136
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 74
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Attention quand on parle de Vichy

Message  Papyjeff Mar 7 Fév - 12:55

Trouve sur la toile
Désolé pour le copié-collé , mais il y a trop de nom à recopier
Pour rafraichir les mémoires de certains
Merci à Monsieur Hermon Roparz pur ce travail
C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 762985 C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 847746 C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 38243 bis


Auteur de ce travail de bénédictins: Hermon Roparz, qui fait partie de ces personnes qui ont été lourdement condamnée alors que beaucoupp qui ont fait bien pire comme les dirigeants communistes, Thorez, Duclos, s'en tirent avec les honneurs. Toujours: 2 poids et 2 mesures! Selon que vous soyez riches ou puissants… repris de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sous toutes réserves.


Quand François Mitterrand est arrivé au pouvoir, il a récompensé tout ceux qui avaient un moyen de chantage, car sachant qu'il avait été un collabo en servant l'Etat français à Vichy, ce qu'il fit très bien, puisque le maréchal Pétain lui remis personnellement la francisque, récompense qu'il avait demandée. Mitterrand récompensa durant son règne, tout ceux dont le témoignage pouvait lui nuire, parce que il avait été résistant ou moins impliqué que lui dans la collaboration. En résumé, des centaines de personnes, dont le silence fut acheté au moyen de postes de fonctionnaires ou d'entreprises dont l'Etat était actionnaire. Lisez donc ce tableau, en détectant les complices vendus du grand socialiste que fut François Mitterand, miniistre de l'intérieur de son cher camarade de la SFIO, Guy Mollet, et de toutes ses actions durant le début de la “Guerre d'Algérie”. Quand on a tellement de cadavres dans de nombreux placards, il faut payer, mais ce fut l'Etat qui le fit, donc les contribuables! Mitterrand savait vivre très bien aux frais de l'Etat, il n'est, pas de loin, le seul!

NOM
Des républicains modèles La période de la guerre 39-45 Après la guerre

ABELLIO Raymond
(SOULÈS Georges,
dit )
Polytechnicien. Membre du Parti Socialiste et franc-maçon. Directeur du service des grands travaux dans le gouvernement de Front Populaire. Chargé du secrétariat général du Mouvement Social Révolutionnaire, MSR, du cagoulard Eugène Deloncle. Siège en 1943 au Comité Directeur du Front Révolutionnaire National. Auteur d'un ouvrage raciste, La Fin du Nihilisme. Condamné à 10 ans de travaux forcés par contumace ; acquitté en 1952 pour faits de résistance.

Ecrivain gnostique et spiritualiste.
Mort en 1986.

ALBERTINI (Georges)
Secrétaire des Jeunesses Socialistes; membre de la SFIO et de la CGT. Membre de Institut Supérieur ouvrier, du Comité de Vigilance des Intellectuels antifascistes. Secrétaire général du RNP, parti collaborationniste de Déat. Créateur de l'Institut d'Histoire Sociale, directeur de la revue Est et Ouest. Il devient un des membres de l'entourage de Georges Pompidou. Il meurt en 1983.

AMBROGELLY
(Adolphe)
Membre des Jeunesses Communistes, de la CGTU. Premier adjoint au maire d'Arcueil. Membre du Comité Central du Parti Ouvrier et Paysan Français, POPF Exécuté en septembre 1944

AUCLAIR
(Emile)
Membre du Comité Central du Parti Communiste, puis maire socialiste de Brétigny En 1940, prend position pour la Collaboration et les accords de Montoire Arrêté par les FFI en 1944 et libéré par les Américains.

BARBÉ
(Henri)
Membre du bureau politique du Parti Communiste en 1927. Puis secrétaire général du PPF de 1936 jusqu'en 1939. Dirigeant du RNP. Secrétaire général du Front Révolutionnaire National, FRN. Condamné aux travaux forcés, libéré en 1949. Se convertit au catholicisme.
Meurt en 1966.

BARTHÉLÉMY
(Georges)
Député SFIO de biiip. Pendant le Front Populaire, réformateur de l'administration des sports. Son objectif est d' "enrayer la dégénérescence physique et morale de la race". Membre du Conseil National de Vichy jusqu'en 1941 Assassiné en juillet 1944

BARTHÉLÉMY
(Victor)
Dirigeant du Secours Rouge International (région méditerranéenne) Secrétaire général du PPF de 1941 à 1944 Membre du bureau politique du Front national de 1973 à 1978. Publie en 1978 ses mémoires : Du communisme au fascisme : l'histoire d'un engagement politique, Albin Michel, 1978).

BEL
(Maurice)
Républicain. Inspecteur de police
Bel fait partie pendant la guerre de la 2ème section des Renseignements Généraux, puis de la brigade spéciale des RG. Considéré comme criminel de guerre, il s'enfuit à la Libération. Bel s'engage, le 20 septembre 1944, dans les Chasseurs à pied. Il participe aux campagnes d'Alsace et d'Allemagne, mais une mine lui arrache la jambe gauche en février 1945. Il sera décoré de la croix de guerre avec palme.

BELIN
(René)
Secrétaire général adjoint de la CGT (N°2 du syndicat, après Léon Jouhaux). Ministre du Travail du maréchal Pétain. Un des signataires de la loi sur le statut des Juifs du 3 octobre 1940. Après la guerre, il fonde le "Front syndicaliste" puis "La Revue syndicaliste", proche de FO. Il est élu maire d'une commune de Seine-et-Marne de 1958 à 1965. Il meurt en 1977.

BERGERY
(Gaston)
Député radical. Chef de cabinet d'Edouard Herriot en 1924-25. En 1933, fonde la Front commun contre le fascisme. Vice-président du groupe radical-socialiste à la Chambre. Membre du Conseil National, puis ambassadeur du gouvernement de Vichy à Moscou, puis à Ankara. Acquitté en 1949.
Meurt en 1974

BERNIER
(Jean)
Membre du Parti Communiste et de l'Association Républicaine des Anciens Combattants. Collabore au journal Le Libertaire. Proche des surréalistes. Fondateur, au sein de la CGT, du cercle syndicaliste Lutte des classes. Se rallie au maréchal Pétain. Est nommé en 1942 secrétaire de l'Organisation des Prisonniers de Guerre de la zone occupée. Collabore à des revues nationalistes françaises.
Meurt en 1975.

BIDEGARAY
(Marcel)
Cheminot révolutionnaire, licencié lors de la grève de 1920. Secrétaire Général de la Fédération Nationale des Travailleurs des Chemins de Fer (CGT). Membre de la SFIO. Trésorier du COSI (Comité Ouvrier de Secours Immédiat), ouvertement collaborationniste Mort mystérieuse au camp d'internement de Bidache (64) le 20 décembre 1944

BILLOUX
(François)
Secrétaire général des Jeunesses Communistes de 1928 à 1930. Entre au Comité central du PC en 1926. Député communiste de Marseille Au moment du pacte germano-soviéti- que, il écrit au Maréchal Pétain pour se porter comme témoin à charge contre Blum et Daladier au procès de Riom. Quatre fois ministre entre 1945 et 1947. Vice président du groupe communiste à l'assemblée nationale. Membre du bureau politique du PC.

BLUM
(Léon)
Dans son ouvrage le choix de la défaite, (Ed. Armand Colin, 2006, p354-375) l'historienne citoyenne de gauche Annie Lacroix-Riz (ex-ENS, agrégée d'histoire, professeur à l'Université Paris 7) démolit "le mythe des déchirements pro-républicains de Blum" à propos de la guerre d'Espagne. Elle analyse son attitude "entre aveuglement affecté, duplicité et complaisance". A partir de documents allemands, elle montre que Blum voulait : 1- empêcher les Brigades Internationales de franchir les Pyrénées; 2- obtenir un "accord amical avec l'Italie comme avec l'Allemagne" ; 3- étouffer l'émotion populaire née après le bombardement de Guernica. Lors du procès de Riom, Blum sera accusé d'être un des responsables de la défaite de 1940. Les militaires et le Maréchal Pétain cherchaient à dégager leur responsabilité, et à en charger Blum et Daladier. Les communistes étaient en accord avec Pétain, et lui proposèrent de témoigner à charge (Voir Billoux).
En 1943, Blum est déporté à Buchenwald, puis à Dachau. Avant son décès en 195O, il dénonça le risque du RPF (parti gaulliste) pour la démocratie.

Aujourd'hui, tous les anti-communautaristes (de droite comme de gauche) se réclament du gaullisme historique et de la Constitution de 1958. Blum est bel et bien mort.

BONNAFOUS
(Max)
Militant au Parti Socialiste-SFIO, puis à l'Union Socialiste Républicaine. 1942 : Secrétaire d'Etat à l'Agriculture et au Ravitaillement (gouvernement Laval). Obtient un non-lieu.
Mort en 1975.

BONTE
(Florimond)
Membre du Comité Central du parti communiste. Député de Paris. Président du groupe des députés "ouvrier et paysan français". Rédacteur en chef de l'Humanité. Directeur de France Nouvelle. Il écrit à Edouard Herriot, Président de la Chambre des députés, pour le presser de signer l'armistice avec l'Allemagne.. F. Bonte publie en 1949 un livre de souvenirs, Le chemin de l'honneur.

BOURNETON
(Charles)
Cheminot. Permanent du parti Communiste et de la CGTU. Organisateur en zone sud du Parti Ouvrier et Paysan Français Exécuté sommairement en septembre 1944

BOUSQUET
(René)
Haut fonctionnaire. Réorganise le Fichier central de la police française à partir de 1937, sous les ordres de Marx Dormoy. Secrétaire général de la Police française de 1941 à 1943. Organisateur de rafles en collaboration avec les nazis. Administrateur de La Dépêche du Midi Toulouse (tendance radicale).
Ami de François Mitterand.
Assassiné en 1993 [par un fou???]

BROUT
(Marcel)
Député communiste de Paris. Démissionnaire lors de la signature du pacte germano-soviétique. Membre du Bloc Ouvrier et paysan. Fondateur en 1944 du Rassemblement pour la Révolution Nationale Condamné en 1948 à 5 ans de dégradation nationale.

BUREAU
(Jules)
Secrétaire de la Fédération des Instituteurs de la Seine. Un des dirigeants de la Ligue de la Pensée Française. -

BUFFET
(Jean-Félix)
Policier républicain, membre des "Brigades du Tigre" créées par Clémenceau. Pendant la guerre, il réorganise la police judiciaire pour l'adapter à ses nouvelles tâches. Condamné à mort et fusillé en 1944.

CAPRON
(Marcel)
Député communiste et maire d'Alfortville. Un des fondateurs du Parti Ouvrier et Paysan Français, collaborationniste de gauche. Emprisonné pendant 2 ans, puis condamné en 1948 à la dégradation nationale à vie avec confiscation de ses biens. Amnistié en 1953. Mort en 1982.

CAPY Marcelle
(Marcelle MARQUES, dite)
Militante pacifiste et socialiste suite à une rencontre avec Jean Jaurès. Romancière. Collaboratrice de la presse de gauche Ecrit à partir de 1944 dans Germinal (gauche collaborationniste) Continue son activité de romancière.
Meurt en 1962.

CELOR
(Pierre)
Membre du bureau politique du Parti Communiste et délégué auprès du Komintern. Adhère en 1941 au RNP, puis devient membre du bureau politique du PPF. Devient catholique traditionnaliste.
Meurt en 1957.

CHALLAYE
(Félicien)
Ancien de l'Ecole Normale Supérieure. Compagnon de Brazza au Congo. Membre éminent de la Ligue des Droits de l'Homme. Ennemi de la colonisation, contre la majorité de la Ligue. Collabore à Aujourd'hui, Germinal, l'Atelier. Dénoncé publiquement comme "Collaborateur" par le Conseil National des Ecrivains (CNE) en 1944-1945. Mort en 1967.

CHARLES-ALBERT
(Charles DAUDET, dit)
Ecrivain anarchiste, ami de Francisco Ferrer. Puis adhère au parti socialiste SFIO. Rédacteur à l'hebdomadaire La Gerbe. Arrêté, puis remis en liberté.
Mort en 1957.

CHARPENTIER (Armand)
Dreyfusard de combat, et historien de l'affaire Dreyfus. Vice-président du Parti Radical, puis membre du Parti Socialiste SFIO. Collaborateur de Germinal et de l'Atelier -

CHASSEIGNE (François)
Dirigeant des Jeunesses Communistes, membre du Comité Central du parti Communiste, puis député socialiste d'Issoudun (Indre). Franc-maçon à la loge de Chateauroux "La Gauloise". Secrétaire général du Comité de Rassemblement pour la Révolution Nationale en 1941. Secrétaire général de l'information du gouvernement de Vichy en 1941. Directeur de la propagande ouvrière en 1943. Commissaire général du Travail, puis secrétaire d'Etat au Ravitaillement en 1944. Mort en 1977

CHATEAU
(René)
Député de la gauche indépendante. Membre de la Ligue des Droits de l'Homme. Membre du Comité de Vigilance des Intellectuels Antifascistes. Membre du Grand Orient de France à partir de 1935. Créateur de la LPF (Ligue de la Pensée Française). Membre fondateur du RNP, Directeur politique du journal La France Socialiste. Ecrit L'age de Caïn, en 1948, sur la libération de Paris.

CHEVENARD (née VIOLET, Jeanne)
Déléguée à la propagande de la CGT. Secrétaire adjointe de la CGT. Féministe. Adepte de la collaboration franco-allemande. Membre du bureau du journal Au Travail ! Exécutée sommairement le 29 juin 1944

CHICHERY
(Albert)
Député radical de l'Indre Ministre du Commerce et de l'Industrie en 1940. Membre du Conseil national. Ami de Pierre Laval Exécuté sommairement le 15 août 1944

CLAMAMUS (Jean-Marie)
Sénateur-maire communiste de Bobigny Membre du Parti Ouvrier et Paysan, POP Déclaré inéligible après la guerre

CLÉMENT
(Albert)
Membre du parti Communiste. Rédacteur en chef de La Vie Ouvrière de 1929 à 1939. Membre du PPF. Rédacteur en chef du journal Le Cri du peuple. Abattu le 2 juin 1942 par ses ex-camarades communistes.

COGNET
(Paul)
Dirigeant de la CGT de l'habillement. Membre de la milice socialiste d'autodéfense antifasciste. Adhère en 1936 au PCI (Parti Communiste Internationaliste), d'obédience trotskyste. Un des concepteurs de la Charte du Travail de René Belin -

COMPÈRE-MOREL
(Adéodat Constant COMPÈRE, dit)
Député socialiste du Gard. Compagnon de Jules Guesde et Jean Jaurès. Ecrivain et théoricien du socialisme français. Rallié dès 1940 au régime de Vichy. Avocat de la collaboration franco-allemande. Collaborateur du journal L'effort. Meurt en 1941. -

COQUELIN
(Marcel)
Unitaire de la CGTU. Secrétaire adjoint du Syndicat de la confection. Nommé par Vichy conseiller municipal de Paris en 1941. -

CORDIER
(Henri)
Syndicaliste. Dirigeant de la Fédération du bâtiment CGT. Membre de la SFIO. Gère l'immeuble confédéral CGT de la rue d'Amsterdam à Paris, de 1940 à 1944. Un des concepteurs de la Charte du Travail de René Belin. -

COURRIÈRE
(Émile)
Secrétaire de la Fédération postale de la CGT Chef du secrétariat particulier de René Belin, Ministre du Travail. -

CREYSSEL (Paul)
Député radical-socialiste Directeur, puis secrétaire général du service de propagande de Vichy de 1942 à 1944. Non-lieu après la guerre

DARRIGOL
(Robert)
Syndicaliste CFTC Collabore à la rédaction de la Charte du Travail de René Belin. -

DAUPHIN-MEUNIER (Achille)
Economiste. Appartient au bureau d'études de la CGT en 1938-1939 Collaborateur du quotidien Aujourd'hui. Crée la faculté Libre de Droit et Sciences Economiques (FACO) à la fin des années 60.

DÉAT
(Marcel)
Ancien combattant héroïque de 14-18; Secrétaire du groupe parlementaire SFIO, député socialiste. Chef de file des néo-socialistes. Déat crée le RNP (rassemblement National Populaire), mouvement collaborationniste de gauche. Il devient ministre du Travail du maréchal Pétain en 1944.
Réfugié en Italie après la guerre.

DÉGLISE
(Maurice)
Membre du Comité Central des Jeunesses Communistes Membre du RNP Mort en 1972.
Honoré comme trotskiste par le Lubitz TrotskyanaNet.

DELAISI
(Francis)
Militant pacifiste. Membre de la Ligue des Droits de l'Homme et du Comité de Vigilance des Intellectuels Antifascistes. Collabore à La Vie Ouvrière et La Guerre Sociale. Economiste de gauche. Cadre du RNP. Collabore à L'Oeuvre, à L'Atelier, à Germinal (journaux collaborationnistes) Dénoncé publiquement comme "Collaborateur" par le Conseil National des Ecrivains (CNE) en 1944-1945. Epuré. Décède en 1947.

DELMAS
(André)
Secrétaire général du SNI (Syndicat National des Instituteurs) jusqu'en 1940. Membre de la SFIO. Collabore au journal La France Socialiste. Arrêté pour collaboration en 1944.

DESNOTS
(Jean)
Ancien membre du comité central du Parti Communiste. Passe au trotskisme en 1935. Membre du RNP.
Rédacteur au journal L'atelier. -

DESPHELIPPON (Francis)
Membre du PC, puis du Parti Socialiste-SFIO. Responsable des Amicales socialistes. Membre du RNP.
Membre du comité directeur du Front Révolutionaire National. Condamné en 1945 à quinze ans d'indignité nationale.

DIMIER
(Eugène)
Militant syndicaliste.
Animateur des Auberges de Jeunesse. En 1944, dirigeant du mouvement collaborationniste de la Jeunesse de France et d'Outre-mer. -

DIRR
(Raymond)
Adjoint au maire communiste de Pierrefitte Membre du PPF Abattu le 44 mai 1943

DOOGHE
(Charles)
Cadre du Syndicat des employés (CGT) Cadre du RNP -

DORIOT
(Jacques)
Secrétaire général des Jeunesses Communistes. Membre de l'exécutif du Komintern. Membre du Comité Central du parti Communiste. Député-maire de Saint Denis. Créateur du PPF en 1936, et chef suprême de ce parti collaborateur et pro-nazi pendant la guerre. Il revêt l'uniforme nazi sur le front de l'Est en 1941 et en 1943. Meurt le 22 février 1945. Sa voiture est mitraillée par des avions non identifiés.

DUBOIN
(Jacques)
Député républicain de gauche de Haute-Savoie. Sous-secrétaire d'Etat au Trésor de Joseph Caillaux. Anime le Mouvement Français pour l'Abondance. Collaborateur de La France au Travail Continue à plaider pour une économie distributive et un socialisme de l'abondance.
Meurt en 1976.

DUMOULIN
(Georges)
Mineur gréviste après la catastrophe de Courrières (1906). SFIO.
Membre du Comité confédéral national de la CGT. Franc-maçon. Un des dirigeants du RNP, dirigeant de sa filale ouvrière, le Centre Syndicaliste de Propagande (CSP). Collabore au journal L'Atelier (sous le pseudonyme de Georges Dharnes) Collabore à Itinéraires, revue catholique de Jean Madiran.

DUTILLEUL
(Pierre)
Secrétaire de la Fédération Communiste du Nord. Dirigeant du Secours Ouvrier International. Membre du bureau politique du PPF. Préside la commission centrale de contrôle politique du PPF. Arrêté après la guerre.
Meurt en 1974.

EMERY
(Paul, dit Léon)
Dirigeant du SNI du Rhône, de la section départementale des Droits de l'Homme, du Comité de Vigilance des Intellectuels Antifascistes. Conférencier à l'Ecole des cadres de la Légion Française des Combattants. Collaborateur du journal Germinal. Arrêté et libéré en 1944. Collabore au journal Le Contrat Social de Boris Souvarine.

FAURE
(Paul)
Député socialiste Refuse de témoigner en faveur de Léon Blum au procès de Riom. Siège au Conseil National de Vichy. Antirésistant. Exclus de la SFIO en 1944. Fonde la Parti Socialiste Démocratique.
Meurt en 1960.

FÉGY
(Camille)
Signataire du manifeste du surréalisme en 1925. Secrétaire de rédaction de l'Humanité. Membre du PPF. Rédacteur en chef du journal La Gerbe. -

FERNANDEZ
(Ramon)
Ecrivain d'extrême gauche, fils de l'ambassadeur d'Argentine à Paris. Un des créateurs, entre les deux guerre, de l'hebdomadaire de gauche Marianne. Membre du bureau politique du PPF. Animateur des Cercles Populaires Français. Collaborateur de La Gerbe. -

FOIRIER
(Roger, dit FOLK)
Militant trotskiste Dessinateur des affiches de propagande des Jeunesses Nationales Populaires. Militant trotskiste

FONTENOY
(Jean)
Militant communiste. Puis crée avec Eugène Deloncle le Mouvement Social Révolutionnaire. Collaborateur et aventurier notoire. Un des fondateurs du RNP. Directeur de l'hebdomadaire Révolution Nationale. Membre de la LVF sur le front de l'est. Meurt en défendant Berlin (du côté allemand) en avril 1945.

FROIDEVAL (Raymond)
Membre de la CGT. Secrétaire du syndicat des serruriers de la Seine. Spécialiste de l'enseignement professionnel. Membre du cabinet de René Belin, ministre du Travail, en 1944-1942 Fondateur du journal Le Front Syndicaliste.

FROSSART (Ludovic-Oscar)
Fondateur du parti Communiste Français en 1920, puis député socialiste. Plusieurs fois ministre entre 1935 et 1940, dans les gouvernements de gauche. Fonde la revue vichyste Le mot d'ordre. Mais étant juif, il ne peut la diriger. Membre du Conseil National de Vichy. Acquitté à la fin de la guerre.
meurt en 1946.

GAILLEDRAT (André)
(dit MORGAT)
Membre du Comité Central du Parti Communiste Internationaliste (PCI).
Rédacteur de la revue La Vérité. Membre du RNP. Meurt en 1966.
Honoré comme trotskyste par le Lubitz TrotskyanaNet.

GELLÉE
(Thérèse)
Dirigeante de la Fédération Nationale des Directeurs d'Ecoles. Membre de la LPF -

GÉRIN
(René)
Militant pacifiste. Collabore à l'Oeuvre, journal de Marcel Déat Condamné à huit ans de travaux forcés après la guerre.

GINOLLIN
(Denise)
Dirigeante des Jeunesses Communistes. Négocie avec les services allemands et plus précisément le lieutenant Weber de la Propaganda Staffel la reparution du journal L'Humanité. Députée communiste, féroce envers les collaborateurs.

GIRE
(Marcel)
Responsable du Secours Rouge International. Candidat communiste à Gannat pour les législatives de 1936. Inspecteur régional du PPF Exécuté sommairement à la Libération.

GITTON Marcel (GIROUX, dit )
Secrétaire confédéral de la CGT.
Secrétaire du parti Communiste, député communiste de la Seine. Fondateur du Bloc Ouvrier et Paysan. puis en 1941, collabore au Cri du Peuple, organe du PPF Exécuté pendant la guerre par ses ex-camarades communistes.

GOUNIN
(René)
Enseignant. Député, puis sénateur socialiste de Charente. Néo-socialiste. Directeur, avec L.O. Frossard, du quotidien Le mot d'ordre. Meurt en 1983.

GRISONI
(André)
Député-maire radical de Courbevoie. Franc-maçon, membre de la loge parisienne "Emile Zola". Maire de Courbevoie jusqu'en juillet 1944. Président de l'Union des maires de la Seine. Membre du RNP. Meurt en 1975.

GUIONNET
(Jean, dit Jacques)
Instituteur socialiste Chef de la propagande du RNP -

GUIRAUD
(Gaston)
Secrétaire de l'Union des Syndicats de la région parisienne. Rédacteur à L'Atelier et à la France au Travail. Dirigeant du COSI (Comité Ouvrier de Secours Immédiat). -

GUILBAUD (Georges)
Militant communiste, ancien des Brigades Internationales Plénipotentiaire du gouvernement de Vichy. Ambassadeur de France auprès de la République de Salò .

HAMARD
(Fernand)
Dirigeant des Jeunesses communistes. Rédacteur à L'Humanité. Secrétaire de la Fédération CGT des Techniciens. Membre du Front Social du Travail. Rédacteur à L'Atelier et à La France Socialiste. -

HAMP Pierre
(BOURILLON Henri, dit)
Inspecteur du travail. Collaborateur de la presse socialiste et pacifiste. Auteur de La Peine des Hommes. Un des dirigeants de la Ligue de la Pensée Française. Collaborateur de La France Socialiste, de L'Effort, de Le Rouge et le Bleu. Mort en 1962.

HUEBER
(Charles)
Député communiste du Bas-Rhin Se rallie au national socialisme. Nommé par les autorités allemandes en 1942 membre du Conseil municipal consultatif de Strasbourg. Mort en 1942. -

JACOB
(Henri)
Membre du Comité central du PC. Délégué au Comité Exécutif de l'Internationale Communiste. Membre en 1944 du RNP, puis en 1943 du PPF. Rédacteur au Cri du peuple. Condamné aux travaux forcés à perpétuité

JAMET
(Claude)
Universitaire. Secrétaire de la Fédération socialiste de la Vienne. Membre du Comité de Vigilance des Intellectuels Antifascistes. Directeur du journal La France socialiste. Collaborateur de Germinal. Père de Domnique Jamet, journaliste, et Alain Jamet, membre du bureau politique du Front National.

JEANSON
(Henri)
Journaliste pacifiste. Membre de la Solidarité Internationale Antifasciste. Signataire de l'appel "Paix immédiate" de Louis Lecoin. Collaborateur de Paris Soir. Fondateur, avec Roger Capgras, du quotidien Aujourd'hui. Rédacteur au Canard Enchaîné et au Crapouillot. Scénariste de cinéma.

JOSPIN
(Robert)
Militant pacifiste, membre de la SFIO. Le père de Lionel, qui a caché son passé trotskiste. Rédacteur à Germinal.
Conseiller municipal de Meudon en 1944, nommé par le gouvernement Laval. Epuré et exclus de la SFIO en 1944, qu'il réintègrera quelques années plus tard.
Père de Lionel Jospin.

LAFAYE
(Gabriel)
Député socialiste de la Gironde depuis 1928. Sous-secrétaire d'Etat au Travail en 1938. Membre de la commission permanente du RNP. Théoricien du parti unique.
Fondateur du journal L'atelier et collaborateur à La France socialiste. Condamné en 1948 à l'indignité nationale à vie.
Meurt en 1959.

LA FOUCHARDIÈRE
(Georges De)
Rédacteur au Canard Enchaîné. Anticlérical et anarchiste. Rédacteur à L'Oeuvre de Marcel Déat. Ecrit aussi dans Paris Soir et la Semaine. Mort en 1946.

LAGARDELLE (Hubert)
Penseur socialiste et théoricien du syndicalisme révolutionnaire et de la grève générale. Il fonde la revue Le Mouvement Socialiste en 1899. Adversaire de gauche de Jean Jaurès.
Admirateur de Mussolini. Ministre du travail de Pétain. Puis il devient rédacteur en chef du journal collaborateur de gauche La France Socialiste. Un des théoriciens de la Révolution nationale. Condamné à la prison à perpétuité en 1946.
Meurt en 1958.

LAPORTE
(Maurice)
Fondateur et secrétaire général des Jeunesses Communistes. Collaborateur de la presse doriotiste. Meurt en 1987.

LAURA Lucien
(MASCHI Otto, dit )
Membre du PC autrichien, puis animateur d'un groupe planiste au sein de la SFIO. Collabore à L'Atelier et à La France Socialiste. Incarcéré à la fin de la guerre

LAVAL
(Pierre)
Avocat des organisations ouvrières et syndicales. Député socialiste. Ministre. Chef du gouvernement de Vichy.
Le grand artisan de la Collaboration. Condamné à mort et exécuté.

LEFEVRE
(Robert)
Secrétaire de l'Union Départementale CGT de la Seine En 1944, président national des amis du journal Au Travail. Exclu du mouvement syndical.

LEFRANC, née LAMARE (Emilie)
Militante syndicaliste et socialiste, épouse de Georges Lefranc. Appartient au cabinet ministériel de René Belin, puis à celui d'Hubert Lagardelle. Chassée de l'enseignement public

LEFRANC
(Georges)
Elève de l'Ecole Normale Supérieure, créateur du groupe des Etudiants Socialistes. Militant syndicaliste et socialiste. Directeur de l'Institut Supérieur Ouvrier en 1932. Historien du mouvement ouvrier. Collabore à L'Oeuvre et à Le Rouge et le Bleu. Incarcéré pendant six mois. Réintégré dans l'enseignement en 1951.

LEVILLAIN
(Maurice)
Conseiller municipal socialiste-SFIO de Paris ; Conseiller général de la Seine. Vice-président du RNP, membre de la Commission permanente. Condamné aux travaux forcés à perpétuité.

L'HÉVÉDER
(Louis)
Député socialiste du Morbihan Siège au Conseil National de Vichy. Collabore au journal L'Effort Incarcéré. Meurt en 1946.

LIME Maurice
(KIRSCH, dit)
Militant communiste Membre du PPF Condamné à 5 ans d'indignité nationale.

LOUIS
(Louis)
Secrétaire général du Syndicat de la Batellerie Rédacteur de l'Atelier. Cadre du RNP -

LORÉAL
(Louis)
Militant anarchiste. Auteur du chant Le Drapeau Noir. Collabore à L'Atelier et à Germinal. Incarcéré

LORRIOT
(Gabriel)
Secrétaire général CGT des Ports et Docks Comité de direction du journal L'Atelier. -

LUCCHINI
(Pierre DOMINIQUE)
héros de la guerre 14-18. Collabore au journal de gauche La République. Dirige à Vichy l'Office Français d'Information. Collabore au journal Rivarol.

LUCHAIRE
(Jean)
Un des dirigeants des Jeunesses Radicales. Fonde en 1940 Les Nouveaux Temps. Président de la Corporation nationale de la Presse Française. Condamné à mort et fusillé le 22 février 1946.

MAHÉ (André)
(dit Alain SERGENT)
Militant communiste en 1936, puis anarchiste. Rédacteur au journal Le Libertaire. Fondateur de la Bourse du Travail de Nemours. Membre du PPF, puis du MSR. Co-signataire, avec Raymond Abellio, du livre raciste et national-socialiste La Fin du Nihilisme. -

MARION
(Paul)
Membre du Comité Central du Parti Communiste. En 1929, membre du bureau de propagande du Komintern. Adhère en 1936 au PPF. En 1942, siège dans le gouvernement de Vichy en tant que Ministre de l'Information et de la Propagande. Président du Comité des Amis de la Waffen SS française. Condamné à dix ans de réclusion criminelle.

MARQUES-RIVIERE
(Jean RIVIERE, dit)
Membre de la Grande Loge de France. De 1941 à 1944, rédacteur en chef des Documents Maçonniques. Actif au ministère de la Justice de Vichy contre ses anciens co-religionnaires. -

MARQUET
(Adrien)
Député-maire socialiste de Bordeaux Partisan actif et déclaré de la Collaboration Condamné à 10 ans d'indignité nationale.

MARCHANDEAU
(Paul)
Ministre radical, Franc-maçon membre de la loge de Reims "La Sincérité". Jusqu'en 1944, président de l'Association des Maires de France. PDG de L'Eclaireur de l'Est, journal collaborationiste dont plusieurs éditoriaux étaient franchement antisémites. L'Eclaireur de l'Est est interdit après la guerre, et les journalistes condamnés. Non-lieu pour Marchandeau. En 1953, celui-ci sera même en partie dédommagé.

MARSCHALL
(Marcel)
Membre du Parti Communiste Membre du PPF. Maire de Saint Denis et Conseiller général de la Seine. Condamné à mort en janvier 1948, peine commuée en travaux forcés à perpétuité.

MASBATIN
(Armand)
Secrétaire de l'Union CGT des syndicats de la Haute-Vienne. Membre du Conseil National du gouvernement de Vichy. Collabore au journal Au Travail. Exclus à vie de toute organisation syndicale.

MÉRIEUX
(Oscar)
Premier adjoint au maire communiste de Stains. Membre du PPF. Collabore au journal Le Cri du Peuple. Arrêté en Italie et écroué à Fresnes.

MESNARD
(René)
Socialiste dès 1916 ; syndicaliste CGT Membre du RNP. Dirige le journal L'Atelier. Créateur du Centre Syndicaliste de Propagande, puis du Front Social du Travail. Président du COSI. Se réfugie en Allemagne. Est tué par un avion allié.

MILLION
(Francis)
Orateur CGT. Directeur du quotidien cégétiste Le Peuple jusqu'en 1936. Secrétaire général à la Main d'Oeuvre et aux Assurances sociales du Maréchal Pétain. -

MONTAGNON
(Barthélémy)
Député socialiste de Paris, Franc-maçon. Auteur de Grandeur et servitude socialiste (1929). Membre de la Commission Permanente du RNP. Collaborateur de L'Oeuvre et des Nouveaux Temps. Ecrit en 1964 le livre Jean Jaurès, humaniste et révisionniste.

MONTIGNY
(Jean)
Collaborateur de Joseph Caillaux.
Député radical de la Sarthe. Membre du Conseil National du gouvernement de Vichy en 1944. -

MONZIE
(Anatole de)
Député socialiste, sénateur, plusieurs fois ministre. Admirateur de Mussolini, Partisan des accords de Munich, modèle de la tolérance à la française. Ecrit dans divers journaux collaborateurs de gauche comme Le Rouge et le Bleu. Se plaint, dans le livre La saison des Juges, publié en 1945, des rigueurs qui le frappent.

NÉDÉLEC
(Émile)
Vice-président de l'Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC). Un des dirigeants du PPF -

OUETTE
(Marcel)
Dirigeant des Jeunesses Communistes à Saint Denis. Membre du PPF Se réfugie en Allemagne.

PAPON
(Maurice)
Haut fonctionnaire républicain. Pendant la guerre, secrétaire général de la préfecture de Gironde et organisateur de convois de déportation. Haut fonctionnaire républicain, député et ministre.

PAQUEREAUX
(Marius)
Maire communiste d'Athis-Mons Membre du PPF Exécuté sommairement en 1944 par ses ex-camarades communistes.

PEMJEAN
(Pierre Lucien)
Arrêté pour anarchisme en 1893.

Directeur littéraire, écrivain et journaliste antisémite dès sa sortie de prison et jusqu'à sa mort en 1945. -

PEYROUTON
(Marcel)
Franc-maçon, membre de la loge parisienne "Action". Ministre de l'Intérieur du gouvernement de Vichy. Un des signataires de la loi sur le statut des Juifs du 3 octobre 1940. Arrêté en 1944.
Meurt en 1983.

POISSON
(Roger)
Combattant dans les Brigades Internationales. Militant au Parti Socialiste Ouvrier et paysan, PSOP. Membre du RNP. Puis cadre la Milice. -

RENAITOUR Jean-Michel (Tournaire, dit )
Militant de gauche, député-maire d'Auxerre, membre de la loge maçonnique "Francisco Ferrer". Ecrivain. Ecrivain. Collabore aux Nouveaux Temps et à L'Oeuvre. Dirige la revue L'Essor. Ecrivain. Lauréat de l'Académie française.
Meurt en 1986.

RENAUD Henri (JACOB, dit )
Délégué de l'Internationale Communiste. Membre du PPF. Collabore au journal Le Cri du Peuple. -

RENON
(Fernand)
Vice-président de la Fédération des Oeuvres Laïques (FOL) de Seine-et-Oise Membre de la LPF .

RICHE (Paul)
(MAMY Jean, dit)
Vénérable de la loge "Ernest Renan" du Grand Orient de France. Partisan affiché de la Collaboration dès 1940. Rédacteur à L'Appel. Condamné à mort et fusillé.

RIVES
(Paul)
Philosophe. Député socialiste de l'Allier. Membre du Grand Orient de France. Membre du RNP de Marcel Déat.
Directeur du journal L'Effort. Collabore au journal Le Rouge et le Bleu. -

RIVET
(Jules)
Rédacteur en chef du Canard Enchaîné. Franc-maçon et anarchiste. Rédacteur en chef du Petit Parisien. Meurt en 1946

RIVOLLET
(Georges)
Franc-maçon. Député de gauche, Ministre des Anciens combattants membre de la direction du RNP -

ROCHE
(Emile)
Membre du Comité Exécutif du Parti Radical. Membre de la Grande Loge de France ("Les amitiés internationales") Collaborateur des Nouveaux Temps. Président du Conseil Economique et Social de 1954 à 1974.

ROTTÉE
(Lucien)
Policier républicain. Il joue un rôle majeur le 6 février 1934 dans la défense des institutions républicaines attaquées par les ligues, ce qui lui vaut une promotion rapide et la Légion d'honneur. Directeur des renseignements généraux pendant la guerre. Il mène une guerre implacable contre les résistants. Fusillé le 5 mai 1945

SABIANI
(Simon)
Député communiste, puis député socialiste de Marseille. Responsable du PPF à Marseille. Il est aussi secrétaire général de la LVF en zone sud. Réfugié en Espagne. meurt à Barcelone en 1953.

SABLEAU
(Maurice)
Secrétaire des Jeunesses Radicales Membre du Comité de Rassemblement pour la Révolution Nationale -

SAINT-LOUP
(Marc AUGIER, dit )
Membre éminent du Centre Laïc des Auberges de jeunesse. Membre du Parti Socialiste, du Syndicat National des Instituteurs, et du cabinet Léo Lagrange dans le gouvernement du Front Populaire (1936) Membre de la LVF. Fondateur du journal Le Combattant Européen. Collabore à La Gerbe et à Devenir, organe des Waffen SS. En 1944, officier politique de la brigade de Waffen SS "Charlemagne". S'enfuit en Argentine. Revient en France en 1950. Ecrivain à succès.

SILLY
(Roland)
Secrétaire de la section CGT des techniciens. Membre du parti Socialiste SFIO. Un des dirigeants du RNP. Chef des Jeunesses Nationales Populaires -

SIMIAND
(André)
Secrétaire des Jeunesses Syndicalistes de France Membre du bureau du journal Au Travail! -

SOUPAULT
(Ralph)
Caricaturiste politique à L'Humanité, puis à L'Action Française. Secrétaire général du PPF pour Paris-ville. Dessinateur vedette de Je Suis partout. Se convertit au christiannisme.
Dessinateur à Rivarol sous le pseudonyme de Leno. Meurt en 1962.

SOUPÉ
(Fernand)
Maire communiste de Montreuil. Membre du Comité central. Membre du PPF Condamné pour "intelligence avec l'ennemi" et "complicité de séquestration". Libéré peu de temps après. Meurt en 1976.

SPINASSE
(Charles)
Député-maire socialiste de Tulle. Ministre de l'Economie du Front Populaire en 1936. De 1940 à 1942, Directeur de l'hebdomadaire Le Rouge et le Bleu. Exclus de la SFIO à la Libération. Soutien J. Chirac dans les années 60. Meurt en 1979.

TASCA (Angelo)
Un des fondateurs du parti Communiste italien. Représentant du PCI au sein de l'Internationale Communiste en 1928. Se réfugie à Paris et adgère à la SFIO en 1934. Partisan de la collaboration après la victoire allemande de 1940. Ecrit dans l'Effort des articles en faveur de la collaboration. Il devient haut fonctionnaire du gouvernement de Vichy, en charge de la propagande de la Révolution Nationale. Il parvient à convaincre qu'en fait il jouait double jeu, et correspondait avec un mystérieux réseau belge de résistance.
Père de Catherine Tasca.

TEULADE
(Jules)
Secrétaire de la fédération CGTU du Bâtiment. Secrétaire fédéral du PC de Seine-et-Oise, puis délégué de l'Internationale Ouvrière pour l'Algérie. Collabore au journal L'Humanité. Créateur et membre du bureau politique du PPF. Dirigeant du COSI (Comité Ouvrier de Secours Immédiat). Collabore à La Liberté, L'Emancipation nationale, Le Cri du Peuple. Condamné en 1947 et libéré en 1948. A écrit ses mémoires.
Meurt en 1974.

THUROTTE
(Pierre)
Conseiller municipal socialiste de Saint Quentin. Délégué national à la propagande du mouvement antifasciste Amsterdam-Pleyel. Membre du bureau politique du PPF, secrétaire national à la propagande. -

VALAT
(Fernand)
Député communiste du Gard en 1936 Dénonce le pacte germano-soviétique. Fonde l'Union Populaire Française. Exécuté sommairement le 25 août 1944 par ses ex-camarades communistes.

VIGNE
(Pierre)
Secrétaire de Fédération CGT des mineurs. Collabore au journal La France au Travail et à L'Atelier. -

VINCENT (Émile BOURGÈRE, dit )
Collaborateur du journal L'Humanité. Chef du bureau de presse du PPF. -

YVETOT
(Georges)
Né en 1868. Anarcho-syndicaliste, un des fondateurs de la CGT. Secrétaire des Bourses du Travail. Rédacteur au journal Le Libertaire. Animateur du COSI. Propagandiste de la Révolution nationale du Maréchal. Meurt en 1942. -

ZÉVAÈS (BOURSON Alexandre, dit )
Député socialiste de l'Isère, compagnon de Jean Jaurès. Anticlérical. Historien de la IIIème République. Collaborateur de L'Oeuvre. Ecrit en 1941 un livre sur la continuité jaurésiste : Jean Jaurès, un apôtre du rapprochement franco-allemand, ( Ed. Aux Armes de France, Paris, 1941). Meurt en 1953.

ZORETTI
(Ludovic)
Fondateur du syndicat universitaire SNE-Sup. Universitaire et écrivain de gauche. Collabore au journal L'Oeuvre ainsi qu'à L'Atelier. Délégué du RNP pour la zone sud, il est aussi un des dirigeants du COSI. Condamné à sept ans de réclusion ; meurt au camp de Carrère, près de Villeneuve sur Lot.

ZUCARELLI
(Guy)
Membre du parti radical, proche d'Aristide Briand. Rédacteur en chef jusqu'en 1942 de Notre Temps, journal collaborateur et pro-nazi . -

Désolé d’être si long
Merci d'avoir la patience de me lire jusqu'au bout
J'ai aussi la vidéo qui montre un grand du PS décoré en grande pompe par un dictateur africain

Papyjeff
Papyjeff

Messages : 90
Date d'inscription : 10/01/2010
Age : 74
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  hautbanc Mar 7 Fév - 13:01

qu est ce que tu veux mon papy , c est pas beau la guerre ! !!
heureusement que ces gentils miliciens nous ont débarrassé de ces salops de cocos ! C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 583746
hautbanc
hautbanc

Messages : 9136
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 74
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Batelier Mar 7 Fév - 13:36

PYM a écrit:
Batelier a écrit:Il ne m'apparait pas que le retentissement sociétal de ce (Pym) bateleur ai depassé le forum du BdBdM C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 850906
Le retentissement sociétal souhaité par ce (Pym) bateleur est limité au cercle restreint de ce bistrot.

Ce (Pym) bateleur ne souhaite laisser derrière lui ni souvenir, ni trace d'aucune sorte. Il (ce (Pym) bateleur) se contente d'essayer d'être, le temps compté de son existence, sans salir ni encombrer.

En est-il autrement pour toi ?



si j'etais Oban, je te repondrais ça

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


mais plus poetiquement, voici une de mes traces



[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 938164

_________________
« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Batelier
Batelier

Messages : 7919
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 67
Localisation : la Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Très cher ami Gadloo Mar 7 Fév - 13:40

Papyjeff a écrit:Trouve sur la toile
Désolé pour le copié-collé , mais il y a trop de nom à recopier
blablabla ....

Merci à Monsieur Hermon Roparz pur ce travail

Ah bah, si ça vient de Roparz, alors .... toute ma compassion ... C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 850906 C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 850906


Dernière édition par Très cher ami Gadloo le Mar 7 Fév - 14:02, édité 1 fois
Très cher ami Gadloo
Très cher ami Gadloo

Messages : 2089
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty vanité des vanités, tout est vanité

Message  Invité Mar 7 Fév - 13:58

Batelier a écrit:si j'etais Oban, je te repondrais ça

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Z


mais plus poetiquement, voici une de mes traces



[img]C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 120207014645568166[/img]

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 938164

...et voici, tout est vanité et poursuite du vent. (Ecclésiaste 1.14)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Macno Mar 7 Fév - 14:07

S'rait pas de droite le papychef ?.......à tendances régionalistes identitaires ? ....... L'aurait pu citer Yann Fouéré aussi avec Roparz Hémon ( Louis Némo ) en voilà un qui était authentiquement européen ..... C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 820305
Macno
Macno

Messages : 8096
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  hautbanc Mar 7 Fév - 15:04

oh j ai jeté un oeil sur wwwikki un sacré mec ce hémon !
remarque en cette période de guerre tout était tellement flou que l on peut tout imaginer
même le grand Charles a désigné pour son fiston le maréchal pour être le parrain de son fils ,
hautbanc
hautbanc

Messages : 9136
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 74
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Très cher ami Gadloo Mar 7 Fév - 16:15

PYM a écrit:On pourra en discuter autour d'un verre si tu le souhaites,


C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 27860 C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 27860

Mes convictions (un bien grand mot) ne se répandent pas au-delà de cet humble forum.
J'me d'mande même pourquoi je m'y suis risqué à 1 heure du mat' après une belle soirée à tirer sur les cordes de ma contrebasse.

J'ai passé l'âge de jouer le militant de chaque instant.
Ou d'en voir l'utilité.

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 266617

Très cher ami Gadloo
Très cher ami Gadloo

Messages : 2089
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Batelier Mar 7 Fév - 17:43

PYM a écrit:


...et voici, tout est vanité et poursuite du vent. (Ecclésiaste 1.14)

vanité scratch

choix de vie

j'ai préféré faire des "traces" comme ça même mal payé que de jouer les petits chefs (payé le double) dans une boite qui fabriquait à la chaine les cabinets de toilette des F1 et autres hotels discount

en plus, je trouve qu' effectivement les traces de ce labeur est plus marquant que toute la paperasse que certains noircissent ( en 3 exemplaires même) afin de les archiver .....archiver...quel mot plein de promesses pour les générations futures C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 713708

_________________
« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Batelier
Batelier

Messages : 7919
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 67
Localisation : la Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  hautbanc Mar 7 Fév - 17:51

Batelier a écrit:
PYM a écrit:


...et voici, tout est vanité et poursuite du vent. (Ecclésiaste 1.14)

vanité scratch

choix de vie

j'ai préféré faire des "traces" comme ça même mal payé que de jouer les petits chefs (payé le double) dans une boite qui fabriquait à la chaine les cabinets de toilette des F1 et autres hotels discount

en plus, je trouve qu' effectivement les traces de ce labeur est plus marquant que toute la paperasse que certains noircissent ( en 3 exemplaires même) afin de les archiver .....archiver...quel mot plein de promesses pour les générations futures C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 713708


C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 253862 C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 253862
hautbanc
hautbanc

Messages : 9136
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 74
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Batelier Mer 8 Fév - 8:48


_________________
« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Batelier
Batelier

Messages : 7919
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 67
Localisation : la Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  hautbanc Mer 8 Fév - 16:13


et cites-moi un ministre du nuisible qui restera dans les annales...
Bernard Tapie ? (juste au hasard, les autres sont en taule avec son fils ou "suicidés"...)


?????????????????????????????????
qui en prison ?
quant au suicidé ? merci l opposition de l époque ! moi lorsque j ecris quelque chose meme si ce n est pas trop bien rédigé, a le mérite d être vrai ! et controlé
par exemple woerth bientot au gnouf avec sa femme , l affaire karachi , a venir !

juppé mis en examen ainsi que longuet et toujours ministres
Dans le grand magasin carrefour on tient une liste de tous ceux qui un jour ont volé , 2tant jeunes , et a vie ils ne pourront plus y travailler , on refuse également un couple dans la boite !
quelle sévérité avec les plus petits et quelle largesse avec les copains de neuilly .




hautbanc
hautbanc

Messages : 9136
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 74
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  hautbanc Mer 8 Fév - 17:10

PYM a écrit:
Batelier a écrit:Il ne m'apparait pas que le retentissement sociétal de ce (Pym) bateleur ai depassé le forum du BdBdM C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 850906
Le retentissement sociétal souhaité par ce (Pym) bateleur est limité au cercle restreint de ce bistrot.

Ce (Pym) bateleur ne souhaite laisser derrière lui ni souvenir, ni trace d'aucune sorte. Il (ce (Pym) bateleur) se contente d'essayer d'être, le temps compté de son existence, sans salir ni encombrer.

En est-il autrement pour toi ?



rassure toi on a déja oublié !
hautbanc
hautbanc

Messages : 9136
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 74
Localisation : pffffffffffff foutu hors de chez moi !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

C est l histoire d un<< petit >>mec  - Page 3 Empty Re: C est l histoire d un<< petit >>mec

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum