La nature de métamatière et la libération anticipée

Page 5 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'esprit scientifique

Message  Macno le Sam 4 Sep - 20:23

Il ne faut pas confondre, la méthode rationaliste et scientifique qui n'accepte de valider que les expériences que l'on peut reproduire et les faits avérés et la prospective technologique,et à fortiori la confiance aveugle que certains accordent au progrès industriel . Cà n'a strictement rien à voir.
Croire en dieu parce que cette explication te satisfait sur un plan moral, philosophique ou sociologique pourquoi pas, mais prétendre comme Sarko que le prêtre est supérieur à l'instituteur c'est assurement de l'obscurantisme. Maintenant je suis d'accord avec toi, croire par exemple au socialisme scientifique, au progrès perpétuel n'est rien que de la croyance et donc une attitude purement religieuse.


Dernière édition par Macno le Sam 4 Sep - 21:21, édité 1 fois
avatar
Macno

Messages : 5115
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

c'est marrant l'amour du verbe chez les français!

Message  pierre le Sam 4 Sep - 21:04

neuf pages sur ce post pour dire :rien,nada ,le vide sideral !
avatar
pierre

Messages : 1176
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Macno le Sam 4 Sep - 21:13

avatar
Macno

Messages : 5115
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  p'titlouis2 le Sam 4 Sep - 21:54

pierre a écrit:neuf pages sur ce post pour dire :rien,nada ,le vide sideral !

si, ça touchait aux grands problèmes philosophiques (de tête : l'essence comme substance ; le thomisme ; Bergson et son élan vital ; Popper et science = réfutabilité)

avatar
p'titlouis2

Messages : 573
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  p'titlouis2 le Sam 4 Sep - 21:56

j'ai oublié de citer le marxisme comme socialisme scientifique.
avatar
p'titlouis2

Messages : 573
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Ben là, Pierre

Message  Invité le Sam 4 Sep - 23:21

je ne suis pas d"accord avec toi et certains autres
Ce n'est pas parce qu'on ne parle pas de sujets classiques de philosophie ou de dogmes classiques de religions, qu'on discute dans le vide.
Si on est là c'est parce qu'on a envie de discuter, d'échanger, et pas seulement sur la meilleure ancre qui tient dans le sable dans les roches etc, mais aussi de pourquoi on est là, sur terre et ce qu'on veut en faire

Et ce n'est pas parce qu'on n'est pas dans le carré d'un bateau autour de la troisième bouteille de whisky qu'il faut s'empêcher de refaire le monde de l'in delà ou de l'au delà

Et comme je découvre qu'on peut éditer, j'en profite pour dire à Macno que bien évidement le prêtre est supérieur à l'instit parce que
1) il travaille qu'un jour par semaine, le dimanche
2) il modèle l'inconscient des enfants alors que l'instit n'a à sa disposition que le conscient
3)Il a pas un ministre qui change les programmes tous les ans
4) il peut aller en robe au travail sans que ça choque personne (enfin moi si)
Bon je veux pas faire toute la liste ça serait un peu long, mais reconnais tout de suite ton erreur, quand même, Macno

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 7:41

TRINGA a écrit:Ne parles pas de mon ancêtre Cro-Magnon en ces termes STP ..... Il était autrement plus malin que toi .... Si je te largues à poil dans ma forêt Gasconne je ne pense pas que tu survives bien longtemps ..
L'extinction brutale des dinosaures est la clef pour comprendre notre rôle et le rôle de l'espèce humaine dans l'univers de matière. C'est un message que nous envoient nos géniteurs humains extraterrestres. A nous d'avoir la maturité d'intelligence pour le décoder !!

La domination des dinosaures cancérisait la nature terrestre.

Pour quelle raison ?

L'univers de matière est formé d'une structure en perpétuelle mouvement. Galaxies, Planètes, étoiles, etc., toutes bougent, toutes tournent, toutes évoluent.

Les bidiversités installées sur les planètes habitables doivent pouvoir s'adapter à l'évolution de leur planète habitable. Rien ne doit entraver la possibilité d'évolution des biodiversités.

L'univers de matière n'a pas mis de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales qui composent les biodiversités installées sur les planètes habitables.

Sans limite supérieure, les espèces animales et végétales sont en compétition pour une suradaptation pour la domination de la planète habitable. La suradaptation d'une espèce se caractérise par le gigantisme de ses éléments.

Une espèce animale ou végétales arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète habitable pour de millions d'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter. Leur évolution est tenue en respect par l'espèce dominante. Celle ci laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Au temps de la domination des dinosaures, les mammifères par exemple étaient maintenu au stade primitif.

La domination par l'instinct d'une planète habitable n'est pas une domination idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Les autres espèces n'ont aucune chance de se développer.

Une domination par l'intelligence humaine est idéale pour l'univers de matière encore faut-il que l'intelligence humaine ne soit pas dévoyée par les instincts humains.

L'extinction d'une espèce dominante sur une planète habitable se fait :
soit par l'instinct : c'est une extinction de masse ; une grosse météorite anéanti tout le monde et on recommence !!!
Soit par l'intelligence, c'est une extinction chirurgicale. On choisi des météorites de bon calibre ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement la domination animale ou végétale en place afin que les autres espèces, en particulier les mammifères, puissent se développer. L'extinction chirurgicale est faite par l'intelligence humaine.

Une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale n'est pas idéale pour l'univers de matière Une biodiversité idéale pour lui est une biodiversité dominée par l'intelligence humaine. Les humains de par leur taille, leur anatomie mammifère et leur intelligence sont l'essence même d'une biodiversité idéale. Il suffit donc que l'intelligence humaine favorise l'installation de biodiversités humaine sur des planètes à biodiversité animale ou végétale pour "combler de bonheur" l'univers de matière !!

Le fonctionnement au quotidien de la nature de matière n'a pas besoin des humains. Elle fonctionne très bien toute seule.

C'est le développement des espèces animales et végétales qui composent l'environnement des planètes habitables que l'intelligence humaine doit surveiller afin d'empêcher la cancérisation de celles-ci par une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation.

Comment combattre la cancérisation d'une planète habitable par une espèce animale ou végétale suradaptée laquelle étouffe littéralement les autres espèces et entraine à terme la mort de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière ?

En bombardant le corps planétaire de météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas tuer toute la biodiversité installée, ni trop petite pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement l'espèce animale ou végétale qui cancérise la planète.
avatar
Claude De Bortoli

Messages : 113
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 7:42

Pellechevent a écrit:Mais le prophete Claude ne semble pas a une approximation prés No No No
La métamatière est une découverte fondamentale. Plus rien ne sera comme avant en Croyance.

A toute découverte, nouveaux sens des mots.

Ce n'est plus "dogme". C'est : "preuves intelligentes".
Ce n'est plus "prophète". C'est : "génie en Croyance".
Ce n'est plus "prêche". C'est : "explication".

Disons :
"Humains" pour parler des éléments de l'espèce humaine.
"Terriens" pour parler de la fratrie humaine habitant la planète Terre.
"Telluriens" pour parler des autres éléments vivants sur la planète Terre.
"Humanité" pour parler de l'ensemble des humains de l'univers de matière.
avatar
Claude De Bortoli

Messages : 113
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 7:54

Mais vous ne vous rendez même plus compte des énormes contournements que vous pratiquez, c'est dire si vos croyances ont atteints un niveau d'aveuglements proche des sommets…
La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science.

La Croyance n'avait pas évolué depuis des siècles voire des millénaires. La découverte de l'univers de métamatière, de sa symbiose avec l'univers de matière et de sa relation avec les humains vient de la propulser au devant de la Science et au devant de l'évolution humaine.

Vous n'êtes ni un scientifique , ni un croyant.
Mon activité est la Croyance. Je suis chercheur en Croyance. J'ai découvert le deuxième univers, sa symbiose avec notre univers et sa relation avec les humains grâce au surplus d'intelligence que la nature de métamatière m'a fait la grâce de me doté.

La Science évolue grâce, en autre, à des outils matériels performants. C'est la même chose en Croyance. Elle évolue grâce à un seul outil métamatériel performant : l'intelligence.

Vous avez constitué un système de pensées auquel vous vous accrochez coute que coute comme l'huitre sur son rocher de Cancale.
Je suis pas le "Bon Dieu" !! Je ne suis qu'un être humain.

Je suis seulement l'ambassadeur de la nature de métamatière chez les terriens. La nature de métamatière comme sa partenaire la nature de matière ne se trompe jamais !



Dernière édition par Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 12:30, édité 1 fois
avatar
Claude De Bortoli

Messages : 113
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 7:56

Lorenzozo a écrit:… devant être compris dans son acception spirituel, religieuse.
Et croyance, au sens premier.
La Croyance regroupe toutes les croyances. Toutes toutes les religions, toutes les sectes et toutes les spiritualités.
avatar
Claude De Bortoli

Messages : 113
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 8:34

Ce qui me chagrine dans tout ça, c'est juste le mot Croyance...

La façon dont Claude en parle laisse penser qu'il parle d'une "entité" ( qui veux dire un "Dieu", mais en "patois" plus moderne )
Pas du tout !!

Comme la Science la Croyance est une activité humaine indispensable à l'évolution.

La Science est le moteur de l'évolution humaine.
La Croyance en est le guide.

Sans moteur Science, pas d'avancement. C'est pas bon pour une évolution humaine qui par définition a un besoin vital d'avancer.
Sans guide Croyance, on avance mais au hasard et l'évolution humaine finit inévitablement dans une impasse funeste. On y est dans l'impasse. Elle se nomme dérèglement climatique.

Perso, je pense ( et la majorité des gens aussi ) crois(ent) dans le "palpable", prouvé par des faits réels, non pas par des "suppositions"
Normal !!

La société dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies t'a programmé pour que tu penses cela. C'est de bonne guerre !!! C'est l'éternel bagarre entre la Science et la Croyance !! Quand la Science domine l'évolution humaine, comme actuellement, elle verrouille l'intelligence de ses ouilles en sa faveur afin d'affaiblir la Croyance. Quand c'est la Croyance qui domine l'évolution humaine, comme au temps de l'Inquisition, elle verrouille l'intelligence de ses ouilles en sa faveur pour affaiblir la Science.

Sinon, dans l'ensemble, tout n'est pas dénué de sens... ( encore faut-il le prouver scientifiquement )
Non ! La découverte de la métamatière n'est pas à prouver scientifiquement. Ce n'est pas une découverte de la Science. C'est une découverte de la Croyance. Elle est prouvée par des preuves intelligentes de la Croyance.

Je ne crois pas en Dieu(x), je ne crois pas en la Science, je constate juste ses progrès au fur et a mesure de son évolution...
Laisses la croyance en Dieu reposer en paix au musée de la Croyance. Elle l'a bien mérité après de si bons et loyaux service.

La Science a apporté des preuves matérielles à la non existence de Dieu dans les Cieux. Cette croyance a volé en éclats par l'apport de preuves matérielles. Lorsqu'on apporte des preuves matérielles à une croyance elle vole en éclats. Ce n'est plus une croyance. Ce n'est pas non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète.

C'est ce qui est arrivé avec la croyance en Dieu. Cette croyance qui a guidé l'évolution humaine pendant des millénaires a volé en éclats par l'apport de preuves matérielles. La Science lui a mis le coup de grâce le 20 juillet 1969. L'évolution humaine l'a définitivement mis a l'écart de son avancement croyant avancer avec seulement le moteur Science. Erreur fatale !! La Science n'est qu'un moteur. Elle est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope. Et nous voilà le nez contre le mur qui bouche l'impasse dérèglement climatique !

Donc "croire", je veux bien, mais en moi, en ma capacité a évoluer dans la vie, croire que mes enfants pourront réussir la leur, même si parfois ce n'est que du "rêve"...
Croire est une fonction vitale chez les humains. Seuls les humains ont cette fonction. es animaux et les végétaux ne l'ont pas.

Pourquoi ?

Parce que les humains font la liaison entre l'univers de matière et l'univers de métamatière. Ce sont eux qui transfèrent les énergies nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers leurs ont donné les moyens pour accomplir leur rôle. Ils les ont doté de leur énergie. L'univers de matière leurs a donné l'instinct. L'univers de métamatière leurs a donné l'intelligence. D'où leur immense pouvoir dans le monde de matière. Les animaux et les végétaux ont seulement l'instinct du matériel. Ils n'ont pas l'intelligence métamatérielle. Ils n'en ont pas besoin. L'instinct suffit largement pour vivre dans le monde matériel. Ils n'ont pas le rôle de transmetteurs des énergie symbiotiques

avatar
Claude De Bortoli

Messages : 113
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 8:38

Il y a une grande différence, à "croire" comme possible une évolution technique ou biologique à partir du savoir scientifique actuel ( et croire possible n'implique nullement que nous soyons certains de cette évolution, ou que nous soyons partisans de cette évolution ) et "croire" au sens religieux du terme qui implique que nous affirmions comme "vérité " un échaffaudage métaphysique, qui explique la réalité du monde au travers de pures supputations.
Croire est une fonction naturelle chez les humains comme manger et boire. Mais ne pas croire n'importe quoi au risque de se rendre malade ou de se dégouter de croyance.

Les humains sont des "demi-dieux". Ils sont à la hauteur de la puissante nature de matière. Ils sont les seuls êtres vivants à agir sciemment comme le fait la nature de matière. Les autres éléments matériels agissent d'instinct et ne font rien sciemment.

Leur intelligence est évolutive contrairement à leurs instincts qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de nature de matière. Ils doivent donc apprendre à se comporter de façon responsable en intelligence.

Le Terrien est dans l'adolescence agressive de l'évolution de son intelligence.

avatar
Claude De Bortoli

Messages : 113
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 9:08

Et les scientifiques aussi, non seulement y ont cru mais y croient encore ou essaient de nous le faire encore croire.
A quoi ?
Par exemple, qu'on saura traiter les déchets nucléaires, ça fait 60 ans qu'ils le disent, et on continue à en fabriquer de plus en plus, alors qu'on n'est pas plus avancé qu'il y a 60 ans.
La Science n'a pas vocation a faire croire ! Elle est tributaire des preuves matérielles. Sans preuves matérielles elle n'a pas crédible. C'est de la science fiction.

La Croyance n'est pas tributaire des preuves matérielles. Chez elle se sont les preuves intelligentes qui font foi. Elle n'est pas non plus tributaires d'outils matériels performants pour évoluer. Chez elle un seul outil métamatériel : l'intelligence. Une intelligence très performante peut sonder le fin fond de notre univers de matière. Elle peut même en sortir et c'est là quelle a découvert le deuxième univers, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

D'un coté on a la Science qui se ment et surestime ses capacités, au point de bouleverser le climat, de l'autre un gars qui dit on va droit dans le mur, que la science est un moteur mal utilisé
C'est clair !!

La Science est un moteur qui a trop bien travaillé.

Le véhicule évolution humaine a marginalisé le guide croyance lequel était devenue obsolète par l'apport de preuves matérielles. La Science, ses dérivés, ses lobbies et sa déontologie, la matérialité, libérés du guide Croyance, se sont emballés dans la matérialité. L'évolution humaine a avancé comme jamais au mépris de la nature de matière. Le probème est que la Science est intrinsèquement myope. Elle fait avancer mais ne sait pas où elle fait avancer. C'est pas son problème. Elle a une fonction de motricité, pas de guide. Quand on lui demande des vaccins pour sauver des populations, elle s'exécute. Quand on lui demande des bombes pour tuer des populations, elle s'exécute de la même façon.

Guider est du ressort de la Croyance. Faire avancer est du ressort de la Science.

De là à dire qu'il suffit de croire en la métamatière pour sauver le monde, il y a un pas que je ne franchis pas mais sa théorie n'est pas plus délirante que bien d'autres qui mènent le monde actuellement.
La découverte de l'univers de métamatière, de sa symbiose avec l'univers de matière et de sa relation avec les humains est un guide d'évolution fiable à disposition des générations futures. C'est un cadeau que nous envoyons aux générations futures en contre partie des déchets nucléaires.

Nous avons été capable du pire : nous leurs avons envoyé la mort par déchets nucléaires interposés.
Soyons capable du meilleur : donnons-leurs un guide d'évolution fiable capable de leur ouvrir la porte de deux univers : l'univers de matière et l'univers de métamatière.

Peut être nous ne serons pas des générations totalement maudites.
avatar
Claude De Bortoli

Messages : 113
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Claude De Bortoli le Dim 5 Sep - 9:13

Ce n'est pas parce qu'on ne parle pas de sujets classiques de philosophie ou de dogmes classiques de religions, qu'on discute dans le vide.
Si on est là c'est parce qu'on a envie de discuter, d'échanger, et pas seulement sur la meilleure ancre qui tient dans le sable dans les roches etc, mais aussi de pourquoi on est là, sur terre et ce qu'on veut en faire
Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.

Le Terrien ne se sortira pas de cette impasse avec encore plus de Science, encore plus de matérialité ; il est déjà au summum de la matérialité. Il en sortira avec autre chose que de la matérialité. Avec de la métamatérialité.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

La Science est mécanique mais intrinsèquement myope.
La Croyance est clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance. Elle avance au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science. L'évolution humaine n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a pour rôle de faire avancer le véhicule évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'en a pas les moyens et les outils matériels. Elle est soumise aux preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels.

La Croyance est un gouvernail. Elle n'a pas un rôle de motricité comme la Science. Elle a un rôle de guide. Elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi en sortir. De cette position stratégique, elle visionne l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !!

Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la Science force, plus le mur se renforce !!

Le dérèglement climatique est infranchissable !

La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.

C'est une manoeuvre délicate. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être sur et fort. Le moteur Science en petite vitesse et à ses ordres.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, la Croyance fera tourner l'évolution du Terrien. Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime . Si le véhicule évolution humaine est guidé dans le bon chemin par le guide Croyance, le moteur Science peut être remis à plein régime en marche avant.

Le Terrien savait que se servir seulement du guide Croyance mène au summum de la métamatérialité : le marasme de l'inquisition.
Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

Maintenant il le sait !! Il doit réagir ! Il doit reculer autant que nécessaire. C'est sa seule issue. La Croyance est capable de diriger une telle manoeuvre.

L'issue passe par une évolution humaine conduite par la Croyance et non pas par une évolution humaine guidée par la Science. La Science ne peut pas guider. Elle peut seulement faire avancer. L'échec de la conférence de Copenhague en est la preuve !!

avatar
Claude De Bortoli

Messages : 113
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  p'titlouis2 le Dim 5 Sep - 9:27

Claude De Bortoli a écrit:C'est un message que nous envoient nos géniteurs humains extraterrestres.

whaou ! et maintenant le raëlisme ! mais je ne suis pas certain que ce soit encore / déjà une philosophie.
avatar
p'titlouis2

Messages : 573
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Macno le Dim 5 Sep - 9:56

Non non le Raëlisme est simplement une escroquerie, comme la scientologie et autres billevesées....
avatar
Macno

Messages : 5115
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Quand on voit, c'qu'on voit et quand on sait c'qu'on sait...

Message  Invité le Dim 5 Sep - 9:58

...on a raison de penser c'qu'on pense.


Bon c'est pas tout ça, mais moi-z-aussi je vais donner mon avis :

Numériser la langue de bois, remplacer le cerveau humain

Un discours peut-il être tellement vide de sens qu’une machine le produise à la place d’un homme sans différence apparente ? Ou ce qui revient au même peut-on employer des catégories si vastes qu’elles englobent tout et que les mots se combinent dans n’importe quel ordre ? La réponse est évidemment oui.

Dès le XIX° siècle, les anti-hégeliens avaient inventé le principe de la matrice verbale pour se moquer du maître d’Heidelberg. Vous tracez verticalement une colonne sujet, une colonne verbe et une colonne complément sur un tableau. Vous les remplissez d’expressions standardisées et de stéréotypes. Puis vous pouvez démontrer qu’ils se combinent n’importe comment dans le sens de la largeur. Vous pensez ainsi avoir prouvé que le discours de votre adversaire n’est qu’un bruit de la bouche : la profondeur de ses concepts ne paraît telle qu’à ceux qui en ignorent la vacuité et l’interchangabilité.

En clair : faites suivre n’importe quel groupe sujet de n’importe quel groupe verbe et accolez lui n’importe quel complément : la phrase semblera avoir un sens grave et pompeux.

Bien entendu le principe peut s’appliquer à tout charabia, jargon, langue de bois ou de coton… Vous pouvez ainsi faire une matrice à produire du discours de bureaucrate,de politicien, de psy, de sociologue… En passant sans relâche dans les colonnes horizontales de droite à gauche (en changeant de niveau à chaque fois) vous êtes en mesure de produire un discours de plusieurs heures. Vous pouvez enrichir en créant une quatrième colonne (des compléments d’objet de la troisième..) et continuer autant que vous voulez.

Ainsi, il circule à l’Ena un tableau destiné à produire de la langue de bois (téléchargeable ci-dessous en PDF) qui éclairera parfaitement ce qui vient d'être décrit.
De cette façon, vous pouvez dire :

Je reste fondamentalement persuadé (col 1) que la conjoncture actuelle (col 2) conforte notre désir incontestable d’aller dans le sens (col 3) d’un projet porteur de véritables espoirs, notamment pour les plus démunis (col 4)

Aussi bien que :

Je reste fondamentalement persuadé (col 1) que la volonté farouche de tirer notre pays de la crise (col 2) interpelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de l’avant dans la voie (col 3) d’un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun (col 4)

Et depuis la rédaction de cette "matrice", le marketing politique (voir Voir 1, 2,3, 4) a encouragé cette tendance.


Suivant le même principe, on trouve sur Internet des générateurs de langue de bois, des «pipotron», et producteurs numériques d’autres parlures ébouriffantes. Ils démontrent parfaitement qu'un bon algorithme peut produire des discours pas très différents de ceux que reproduisent les médias chaque jour.

En économie cela donne :

Untel/Unetelle joue dans la cour des grands ; il/elle caracole désormais en tête. Il faut dire qu'il/elle ne manque pas d'atouts. Il/Elle a su dynamiser son équipe de cadres et la mettre en ordre de bataille et la mode qu'il/elle a initiée sur le marché domestique est incontournable. Il/Elle dispose d'un vrai projet d'avenir au niveau de sa branche d'activité, ce qui est un signal fort en direction de la communauté des acteurs, et, cerise sur le gâteau, son activité devrait générer des marges conséquentes.

Untel/Unetelle devra revoir sa copie au niveau de sa stratégie car sa marge de manœuvre est désormais trop étroite. Son business plan paraît plutôt un héritage du passé, une véritable usine à gaz. Il/Elle souffre, en outre, d'un déficit de communication. A force de bousculer le calendrier, il/elle n'a pu franchir la barre symbolique des 10% de progression et, à défaut de lancer un vrai débat et de monter au créneau pour y envoyer un signal fort, on peut dire qu'il/elle va droit dans le mur.

En politique :

Par ailleurs, c'est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd'hui que la volonté farouche de sortir notre pays de la crise conforte mon désir incontestable d'aller dans le sens d'un processus allant vers plus d'égalité.Je tiens à vous dire ici ma détermination sans faille pour clamer haut et fort que le particularisme dû à notre histoire unique doit prendre en compte les préoccupations de la population de base dans l'élaboration d'un avenir s'orientant vers plus de progrès et plus de justice. Dès lors, sachez que je me battrai pour faire admettre que l'acuité des problèmes de la vie quotidienne doit nous amener au choix réellement impératif d'une restructuration dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité. Et ce n'est certainement pas vous, mes chers compatriotes, qui me contredirez si je vous dis que la volonté farouche de sortir notre pays de la crise conforte mon désir incontestable d'aller dans le sens d'un processus allant vers plus d'égalité.

Dans le genre pseudo-philosophique

Si on ne saurait reprocher à Bergson son monogénisme moral, il systématise cependant la conception morale du primitivisme et il en particularise ainsi la démystification rationnelle dans sa conceptualisation.
C'est d'ailleurs pour cela qu'il conteste ainsi l'herméneutique de la société alors qu'il prétend la resituer ainsi dans sa dimension sociale et politique, et on ne saurait assimiler, comme le fait Spinoza, l'universalisme minimaliste à une géométrie existentielle, cependant, il conteste l'expression morale du primitivisme.
Par le même raisonnement, il donne une signification particulière à l'origine du primitivisme pour la resituer dans toute sa dimension sociale.


Nous-mêmes en 1991 avions composé (mais sans logiciel à l’époque) un guide permettant au lecteur de composer des discours un peu plus pointus, puisqu’il pouvait générer à sa guise un discours de Bernard-Henri Lévy, de Michel Rocard, de Bourdieu, de Valéry Giscard d’Estaing, et ainsi de suite… Depuis, nous avons découvert qu’il existait un générateurs de discours creux en langue de coton sur Internet.


Que déduire de tout ce qui précède ? Que tout cela est bidon, qu’ils (politiciens, experts, journalistes, essayistes) se valent tous et qu’ils parlent pour ne rien dire ? Ce n’est malheureusement pas si simple.

Cette langue de coton qui nous bouche les oreilles a, dans la réalité, un sens caché. Pour prendre l’exemple du jour quand Jacques Chirac déclare aux joueurs de football qui viennent d’échouer de peur au Mondial La France est forte quand elle est rassemblée dans sa diversité et quand elle a confiance en elle.» (le Monde du 12 Juillet 2006), la phrase semble creuse : qui serait contre l’unité, la diversité ou la confiance en soi ?

Mais elle fonctionne sur l’évocation quasi magique de l’unité dans la diversité, synthèse des contraires apparents par l’alchimie de l’universalisme républicain, et de la confiance en soi : il est bien connu que les problèmes de la France sont surtout psychologiques, de même que la croissance économique est affaire de « moral des ménages » et qu’avec un peu de volonté…. La phrase renvoie à tout un passé de l’imaginaire français, comme l’exaltation de l’équipe « black, blanc, beur » qui avait gagné la coupe en 1998. Bref une telle proposition est datée : elle aurait été absurde si elle avait été prononcée par le président Coty ou par Georges Pompidou. Ou plus exactement, à l’époque, elle aurait eu un contenu idéologique très paternaliste et très marqué à droite. Un Roland Barthes en aurait tiré une chronique qui aurait fait s’esclaffer les intellectuels.

Aujourd’hui cette phrase fait partie d’un corpus de lieux communs sur les valeurs, la République, l’Autre, la diversité, qui se retrouvent dans tous les discours, tous les médias et dans tout l’éventail de la classe politique. En vertu du principe «on ne peut pas ne pas communiquer (y compris en se taisant)», nous verrons qu’il est impossible de ne rien dire même quand on parle creux.

Un outil indispensable :

http://www.huyghe.fr/dyndoc_actu/44b4a838af4d3.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Macno le Dim 5 Sep - 10:04

Carquei a écrit:Bon je veux pas faire toute la liste ça serait un peu long, mais reconnais tout de suite ton erreur, quand même, Macno


Smile Je dois avouer que mes années de collège chez les "bons pères" ne m'ont pas ouvert à la nuance intellectuelle.....
avatar
Macno

Messages : 5115
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Macno le Dim 5 Sep - 10:06

Merci Pym de nous rappeler l'existence du "pipotron".....
avatar
Macno

Messages : 5115
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Invité le Dim 5 Sep - 10:16

.

"grâce au surplus d'intelligence que la nature de métamatière m'a fait la grâce de me doté."



J'aurais écrit "doter".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alain...

Message  Invité le Dim 5 Sep - 10:19

Alain a écrit:. "grâce au surplus d'intelligence que la nature de métamatière m'a fait la grâce de me doté."
J'aurais écrit "doter".

Tu aurais surtout écrit :
plus court
plus clair
plus crédible
plus argumenté
plus sensé
plus.... enfin moins de conneries.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  p'titlouis2 le Dim 5 Sep - 10:32

Claude De Bortoli a écrit:
Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.
Ah ! Ah ! du Rabelais : "science sans conscience ..."

Et si c'était le contraire ? par la Science-Raison-gouvernail l'élite contrôle et oriente la populace laquelle, par sa Crédulité (terme que je préfère à Croyance), fait ce que l'élite lui dit, quand et où elle le lui demande. Historiquement, la populace est le moteur qui bâtit des cathédrales, produit et consomme des gadgets ("Panem Et Circences") ... et nourrit fort convenablement l'élite.

Les Lumières l'ont montré : la Connaissance éclairée doublée d'un esprit critique permet d'évoluer, nul besoin de Croyance générale.

Claude De Bortoli a écrit:
La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !!

Es-tu certain qu'il s'agisse réellement d'une impasse ? et, le cas échéant, que seule la science en soit responsable ? car il me semble d'une part que la Science a tiré depuis longtemps le signal d'alerte d'une consommation illimitée de ressources naturelles limitées, et, d'autre part, que de grands débats sont en cours pour estimer la part de l'homme et celle de la nature, le climat n'ayant pas eu besoin de l'homme en général, ni de sa science en particulier, pour évoluer de façon bien plus importante encore au cours des âges.

N'est-ce pas, au contraire encore, plutôt un lobby qui aurait intérêt à exploiter la Crédulité de la populace (avec une méthode éprouvée : en la culpabilisant) pour lui vendre des ampoules basse-consommation et dont l'emprunte écologique de la fabrication à la destruction pourrait bien être pire que celle des ampoules à incandescence ?

Claude De Bortoli a écrit:
Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la Science force, plus le mur se renforce !!

Le dérèglement climatique est infranchissable !

La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.

Ca, c'est du Thatchérisme (TINA : There Is No Alternative) ! et en plus il n'est même pas certain qu'il y ait problème ou qu'il soit bien posé, mais qu'importe j'ai LA solution, l'unique.

Comment ? "Un repli raisonnable" ? pour une Croyance ? mais "raisonnable" relève de la Science !

avatar
p'titlouis2

Messages : 573
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  p'titlouis2 le Dim 5 Sep - 10:54

PYM a écrit:.
Un discours peut-il être tellement vide de sens qu’une machine le produise à la place d’un homme sans différence apparente ? Ou ce qui revient au même peut-on employer des catégories si vastes qu’elles englobent tout et que les mots se combinent dans n’importe quel ordre ? La réponse est évidemment oui.

(...)

comme le montrent tes exemples, il ne sufit pas d'une syntaxe correcte. Encore faut-il des groupes verbaux suffisament généraux, quoique typés, pour que l'imagination du récepteur se mettent à fonctionner : c'est lui qui donne sens à la phrase apparemment creuse.

Avec une bonne technique, on parvient à orienter le discours pour que le récepteur y projette ses envies, désirs, craintes et autres phantasmes et en attribue la réalisation (ou la protection) à l'émetteur. C'est le principe de la publicité moderne, de la com', de la propagande, tant pour vendre un produit qu'un candidat à une élection : les promesses-auberges espagnoles.

Il s'agit aussi du principe fondamental de fonctionnement de l'art, du figuratif / narratif facile à appréhender qui fait ensuite rêver par substitution, au symbolique ou à l'abstrait pur, qui nécessitent une initiation, c'est-à-dire qu'un dialogue implicite s'est établi qui donne sens à un simple carré rouge fort coûteux.

On retrouve donc bien le besoin (et la nécessité), pour l'Homme, de croire qu'évoque CdB ainsi l'exploitation qui peut en être faite pour diriger les croyants / crédules.

avatar
p'titlouis2

Messages : 573
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Batelier le Dim 5 Sep - 12:55

p'titlouis2 a écrit:

Avec une bonne technique, on parvient à orienter le discours pour que le récepteur y projette ses envies, désirs, craintes et autres phantasmes et en attribue la réalisation (ou la protection) à l'émetteur.


c'est pas aussi le principe de l'astrologie ?

toute aussi vide de bases scientifiques

_________________
« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
avatar
Batelier

Messages : 6882
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 62
Localisation : la Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Pellechevent le Dim 5 Sep - 14:12

Batelier a écrit:
p'titlouis2 a écrit:

Avec une bonne technique, on parvient à orienter le discours pour que le récepteur y projette ses envies, désirs, craintes et autres phantasmes et en attribue la réalisation (ou la protection) à l'émetteur.


c'est pas aussi le principe de l'astrologie ?

toute aussi vide de bases scientifiques

avatar
Pellechevent

Messages : 569
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 65
Localisation : Haute Vienne ( bateau : St Denis d'Oleron )

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Jorginho le Dim 5 Sep - 15:02

Et la voyance ??

On m'a raconté pendant les vacances, que la soeur ( 20 ans ) d'une amie, pête un cable depuis peu...

Apparament, elle aurait des "visions" qui s'avèrent être réelles, et vu que c'est nouveau pour elle, a du mal a les gérer, ce qui a conduit la famille a aller voir un psi ( elle risque la camisole )

EN fait, la famille était en vacances, un ami Français était avec eux, et un jour, la gamine dit a ce mec, " apelle tes parents, y'a un truc qui cloche "

Le gars s'éxécute, et il apprend qu'un de ses frères viens de tomber d'un pont ( alors qu'il prennait des photos ) et s'est noyé Shocked

C'est un fait réel... confused

Sceptique comme je suis, je n'y crois pas trop ( je n'ai pas été vérifier ), mais la famille de mon amie l'a confirmé...

Un frère de ce type est bien tombé d'un pont et est mort noyé...

Comme quoi, y'aurai bien des trucs inexpliqués(ables ) scratch

A ce propos, si l'un d'entre vous veux tester, ( et griller son tel portable ) j'ai un autre cas du genre...

Ma belle soeur qui est infirmière dans une maison de retraite m'a montré une photo prise depuis un portable ( par un de ces collègues, d'un couloir vide de la maison de retraite ), ou on apperçoit "l'ombre transparente " d'une enfant ... ( genre fantôme )

J'ai vu cette photo, c'est peut être un montage, je ne sais pas... il faudrait faire vérifier par un spécialiste

Mais parmis l'équipe médicale qui a voulu avoir la photo sur leurs portables, seul le téléphone de ma belle soeur a survécu

Tous les autres portables ( au moins 6 ) ont grillé scratch

Est ce que ma belle soeur a été choisie par le "fantôme" pour une raison précise ??

Si quelqu'un veut tenter l'expérience, je lui demande de vous envoyer la photo ( n° par mp ) geek




_________________
"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs".     (ART 35 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jorginho

Messages : 4217
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 50
Localisation : Un kayou de l'Atlantique ;-)

Revenir en haut Aller en bas

Reformulation...

Message  Invité le Dim 5 Sep - 15:16

La photo existe. D'ailleurs, tu l'as vue.
La photo a été introduite dans le téléphone de ta "jolie sœur". D'ailleurs c'est là que tu as vu la photo.
La photo AURAIT ÉTÉ introduite dans d'autres téléphones. Parait-il.

Curieusement, le seul téléphone que tu as pu examiner n'a pas été atteint par la malédiction, les seuls atteints sont ceux que tu ne connais pas.

Bon.
Je t'ai passé mon numéro de téléphone portable en MP.
Je suis impatient d'y voir la photo.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  p'titlouis2 le Dim 5 Sep - 16:07

Jorginho a écrit:Et la voyance ??

de façon plus générale cela s'appelle la synchronicité. Quand deux évènements remarquables mais indépendants se produisent, l'homme y voit une corrélation, voire une causalité.

Quelques milliards d'humains pensent à ce genre de chose plusieurs fois par jour, et ça arrive à quelques uns ; en jouant sur le délai, ça arrive plus fréquemment encore.

Expérience vécue : j'étais à un carrefour dangereux vraiment mal branlé par la DDE et me disais qu'il y allait avoir un sérieux carton un de ces jours à cause de ces feignasses de la DDE. Hé ben, paf, quelques secondes plus tard ça n'a pas raté : j'ai vu passer une de ces 4L orange que la DDE avait à l'époque.
avatar
p'titlouis2

Messages : 573
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Moi, pareil :

Message  Invité le Dim 5 Sep - 16:11

Et, en plus, ça m'arrive souvent :
Le soir, je dans mon lit et je me dis "tiens, je piquerais bien un roupillon".
Et toc, je m'endors.

Étonnant, non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pour Jorge et les autres

Message  Macno le Dim 5 Sep - 16:55

Si vous trouvez encore en librairie "Fatima, enquète sur une imposture" de Gérard de Sède n'hésitez pas, vous aurez là un bel exemple de mystification pseudo-religieuse.
avatar
Macno

Messages : 5115
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum