Souvenirs,souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souvenirs,souvenirs

Message  Rantanplan le Sam 21 Jan - 16:04

Macno à écrit "C'est marrant j'ai un bac de technicien dans la même matière.... Cremona, j'ai fait un rêve merveilleux ! Very Happy
C'est même là que j'ai eu le seul prix de toute ma scolarité : Premier prix de mécanique ..... Very Happy"

J'avais un BEI Forge-Serrurerie, puis j'ai biffurqué sur la forge mécanique et j'ai otenu un BTS "
Forge & Estampage"


avatar
Rantanplan

Messages : 2544
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 72
Localisation : Bourg, 33710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs,souvenirs

Message  Macno le Sam 21 Jan - 16:24

C'est bien la forge ! l'hiver on peut y faire griller les châtaignes ! Very Happy
avatar
Macno

Messages : 5226
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs,souvenirs

Message  Rantanplan le Dim 22 Jan - 21:33

Sur la braise, tout à fait. Mais il fallait écarter le charbon frais sur le côté, sinon ça nous faisait des chataîgnes grillée au goudron.
avatar
Rantanplan

Messages : 2544
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 72
Localisation : Bourg, 33710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs,souvenirs

Message  Macno le Lun 23 Jan - 9:32

Ca m'a donné un peu de nostalgie cette affaire. J'ai repensé à mon vieux PTA d'atelier que j'aimais bien le père Ogereau ou à Jaunet le prof de dessin qu'on a fait tourner bourrique en terminale mais qui m'avait dit 3 ou 4 ans plus tard qu'on l'avait vacciné pour sa première année d'enseignement et qu'après réflexion il avait su imposer son autorité dès le début d'année par la suite pour ne pas avoir à subir le bordel qu'il lui était difficile de contenir avec nous.....Je n'ai pratiquement jamais travaillé dans cette branche, hormis 2 ans ou parmi les cartes que je représentais avec un agent commercial ( réducteurs de vitesse, palans et pont-roulant, matériel pour l'alimentation électrique de ceux-ci )nous avions aussi la fonction d'agents mandataires pour 2 ateliers de tôlerie et serrurerie. Après je suis passé dans le bâtiment alternant des boulots commerciaux et de surveillant de travaux jusqu'à ce que je trouve enfin un job mêlant mes différentes qualités techniques et conceptuelles dans le domaine de l'agencement.
En fait comme j'étais un peu beaucoup indiscipliné on m'avait collé dans le technique comme beaucoup. Et je m'étais retrouvé dans le métal par hasard. N'empêche que j'ai toujours pensé que ça m'avait donné un peu le sens pratique et des connaissances théoriques qui m'auront servi toute ma vie.....
avatar
Macno

Messages : 5226
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs,souvenirs

Message  Rantanplan le Lun 23 Jan - 22:04

La vie est ainsi faite. Mon père était ouvrier ébéniste, et quand il rentrait le soir à la maison, je piquais des outils dans sa musette et taillait des morceaux de bois. Faisant partie des bons élèves, mon instit avait tracé mon avenir et en CM2, il fallait que je passe l'examen d'entrée en 6ème. Moi je ne voulais pas aller en 6ème, je voulais aller au lycée technique parce que je voulais faire dessinateur industriel. Entre temps, j'ai fait fin d'études primaires pour passer mon certif. Et là, j'ai découvert le métier de chaudronnier; le samedi après midi on allait au centre d'apprentissage pour dévouvrir les métiers. De plus, en allant à l'école, les matins d'hiver, je voyait les feux resplendissant d'une forge devant laquelle je passais. Je voulais être forgeron. Je suis donc entré au Lycée technique et suis devenu serrurier-forgeron, chaudronnerie, ils ne faisaient pas.
Quand j'ai passé mon B.E.I. la pièce qu'il fallait réaliser, faisait une fois terminée 80 Kg, c'était un portique de jardin en tubes de 3m x 2. j'ai (nous avons) découvert l'entraide, car tout seuls on ne pouvait pas manipuler l'objet. 20 heures pour construire le monstre, 20 heures. A la fin de l'épreuve on était morts.
avatar
Rantanplan

Messages : 2544
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 72
Localisation : Bourg, 33710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs,souvenirs

Message  Macno le Mar 24 Jan - 10:01

Le collège unique est de mon point de vue une erreur et la scolarité jusqu'à seize ans obligatoire sans doute aussi.
Pour avoir pu continuer jusqu'à un BTS il a bien fallu que tu assimiles plus de choses que la plupart des ados en déshérence scolaire qu'on connait aujourd'hui. Un traceur en chaudronnerie devait acquérir bien des connaissances en trigo et en géométrie 3D.... reste que le monde change ! Avec les imprimante 3D a-t-on encore besoin de modeleur ?
avatar
Macno

Messages : 5226
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Bizarre les ressemblances de départ dans la vie

Message  spi33 le Mar 24 Jan - 10:22

Mon instit avait lui aussi tracé mon avenir, il m'avait fait passer une épreuve d'entrée en 5ème au lieu du CEP . C'est comme ça que je me suis retrouvé au lycée technique en 5ème à 11 ans, en culottes courtes, sans avoir fait ni langue étrangère ni algèbre . J'ai brillamment redoublé et flemmardé et au lieu de passer en seconde pour un BEI j'avais le choix entre Commerce (avec cours de dactylo   ) ou Arpète. J'ai donc connu les joies de la lime glacée pendant des heures, du marteau qui loupait le burin, des copeaux qui piquaient les doigts sur les machines-outils, de l'arc électrique qui brûlait les yeux le soir, des pièces brûlantes par le chalumeau, des montages électriques sur des panneaux et aussi de la forge ou l'hiver on venait se réchauffer doublement avec le feu et avec le marteau de 2 kg.  Reçu 1er du département au BEP mécanique générale j'avais une réception prévue avec les officiels mais j'ai pas reçu la convocation car pour fêter la fin des épreuves avec des copains j'avais rentré en douce au collège du champagne et qqun ? avait récupéré la bouteille vide. (j'étais encore un peu branleur..)
J'ai ensuite suivi des cours à Paris mais les premières épreuves étaient en mai 68 où je me suis plus distingué dans les rues avec un foulard humide sur le nez que penché sur les bouquins, bilan dehors.... (j'avais eu le temps d'étudier les accus Pb et CdNi)
Après l'armée (11 mois dans un pays exotique appelé Mururoa) je me suis retrouvé à Paris à nettoyer des ateliers. Je suis aussi entré chez IBM rue de Rivoli mais sur Bordeaux il n'y avait qu'une usine en construction (fermée depuis) et Compiègne me paraissait trop ….nordique.
Pendant tout ce temps j'ai quand même réussi à apprendre la voile sur vaurien et le ski (fabrication maison )
Ensuite Toulouse pour une formation complémentaire électrotechnicien et retour à Bordeaux et sa région. Là je suis resté qq années dans des salles climatisées à suivre l'évolution de l'informatique, calculateurs en composants discrets avec armoires de 3m de haut et mémoires ferrites 1Ko de la taille d' un paquet de sucre, puis Bull MITRA 15 armoire minuscule de 1 m3 avec sa télétype, puis ordinateurs de la taille que l'on connaît en ordi de bureau. C'est là qu'un collègue qui avait acheté un sangria m'a remis le virus de la voile.
Un patron avait trouvé que comme les ordis se ressemblaient je devais être bon pour la bureautique donc formation aux langages informatiques, logiciels et ….psychologie (plus le droit de déconner avec le petit personnel  Embarassed ).
C'est comme ça que j'ai terminé à m'occuper de la programmation de logiciels (sans les cours de dactylo   ), formations électronique, dépannages informatique, suivi des premiers réseaux et aussi expertise en accumulateurs. Là c'était la belle vie , beaucoup d'heures et de km voiture mais je me faisais mon planning.
Et surtout à la retraite j'ai pu m'acheter enfin mon premier et dernier bobato.
avatar
spi33

Messages : 1393
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 68
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs,souvenirs

Message  Macno le Mar 24 Jan - 10:49

Doit-on penser que le monde était plus simple avant, ou nos formations plus réalistes, ou plus vraisemblablement que le pouvoir c'est concentré dans un nombre de plus en plus réduit de "sachants" qui ne laissent plus au commun que des travaux subalternes ou de service .....Le bâtiment pour l'instant a toujours besoin de travailleurs avec deux bras, mais même dans ce secteur j'ai vu des machines 3D réaliser des modules de pré-fabrication.....Parfois j'imagine notre pays dire ça suffit ! Et retourner volontairement à une civilisation agraire et frugale mais qui serait rendue plus douce par les machines et robots, bien utilisés pour le bonheur de tous..... santa
avatar
Macno

Messages : 5226
Date d'inscription : 25/08/2010
Localisation : sur la Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs,souvenirs

Message  Rantanplan le Mar 24 Jan - 15:40

Plus réaliste, certainement. d'ailleurs il n'y avait que 25% d'une classe d'âge qui faisait des études secondaires destination Bac. Pour entrer en 6ème, il fallait passer un examen, et c'était l'instit qui sélectionnait les candidats. tout le reste, c'était le certif, et là aussi c'était 25% qui allait compléter leurs études au CES , au centre d'apprentissage avec examen d'entrée à la clefs ou au Lycée technique, et là c'était concours. Les laissés pour compte, c'était apprentissage chez un patron.
Un ouvrier sérieux, pouvait espérer vers l'âge de 40 ans se faire construire une maison avec les prêts de la Caisse d'Epargne, remboursables sur 25 ans. Proprio à la retraite. Et un ouvrier entreprenant pouvait vers l'âge de 35 ans quitter son patron pour monter sa boîte.
Ce n'est pas le parcours que j'ai fait car j'habitais alors dans un trou paumé à la campagne. Il fallait faire 20 bornes à vélo pour aller à la ville et espérer trouver un maître d'apprentissage. La seule solution qu'avaient trouvé mes parents était de faire des études. Leurs maigres revenus m'ont permis d'être Boursier. Le redoublement m'était interdit, sinon le financement de l'état (que je remercierais jamais assez) m'était retiré .
Mes philosophes étaient Ford, Bergson,Taylor,.... et mon quotidien est devenu les O.S.T. et la méthode P.E.R.T, et mon prof de français nous faisait lire "La vie des Fourmis" de Maeterlink.
A 14ans j'ai quitté la maison, pour découvrir l'internat. Les chefs, les kapos et la piétaille. Je m'y suis construit, et je ne le regrette pas.
avatar
Rantanplan

Messages : 2544
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 72
Localisation : Bourg, 33710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs,souvenirs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum